Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Un chien devient paralysé et meurt à cause d’une IRM inutile demandée par son vétérinaire

Publié le 09/07/2019 à 15h59 Modifié le 10/07/2019 à 11h39

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Un chien devient paralysé et meurt à cause d’une IRM inutile demandée par son vétérinaire" © Harold Lehr

En quelques semaines, Harold a vu son chien âgé passer de l’arthrite à l’euthanasie. La faute à un vétérinaire peu scrupuleux, qui a décidé de lui faire passer pléthore d’examens coûteux et inefficaces. Pis, des examens qui ont aggravé le cas d’Oscar.

En allant voir un vétérinaire de Manhattan, un Américain ne pensait pas voir son chien, Oscar, être plus mal en point que ce qu’il était alors. Le canidé de 14 ans était, certes, plus à la fin de sa vie que du début, mais il pouvait encore se déplacer et profiter des câlins de son maître. Ce jour-là, malheureusement, l’incompétence et l’imprudence du vétérinaire allaient tout faire basculer.

Oscar était venu consulter en raison de son arthrite qui le faisait boiter. Le professionnel de santé décide de faire passer deux IRM coûteuses et dangereuses en raison de l’état d’Oscar, mais aussi de l’anesthésier pendant quelques heures, selon ce qui ressort des documents judiciaires relatés par le New York Post. Une anesthésie dans une position fatale pour sa colonne vertébrale

A lire aussi : "La peur du vétérinaire chez le chien"

Oscar a reçu des « soins médiocres » qui l’ont fait souffrir, l’ont laissé avec des plaies, des brûlures fécales et urinaires. L’IRM a conduit à une paralysie d’Oscar, en raison de « la position dans laquelle il avait été placé », confie une technicienne de la clinique. Pis, le vétérinaire aurait tenté de dissimuler la paralysie en assurant au propriétaire du canidé que cela allait passer sous 24 heures.

Des conclusions sans surprise !

Une semaine après ces mauvais soins, Harold Lehr a pu faire transférer son toutou dans une autre clinique de la ville américaine. Là, les vétérinaires ont été catégoriques : la lésion de la colonne vertébrale d’Oscar provenait d’une mauvaise manipulation, « un mauvais positionnement pendant et après l’IRM ». Les conclusions du nouvel établissement dans lequel était Oscar évoquent une « IRM inappropriée, car beaucoup trop risquée ».

Le 17 novembre dernier, Oscar a dû être euthanasié afin d’abréger ses souffrances. De quoi rendre Harold inconsolable. Bien décidé à poursuivre la clinique vétérinaire responsable de cette disparition prématurée. Entre le 29 octobre, date de la première IRM, et ce triste jour de novembre, il aura dépensé a bagatelle de 27 000 $ en frais de santé.

A propos de l'auteur :

0 partage

Faites comme Delphine R. de Montpellier, optez pour LE contrat d'assurance adapté à vos besoins. Son Berger Allemand Boss, a été victime d'un accident et son assurance a pris en charge l'intégralité des soins vétérinaires ! N'attendez pas qu'il soit trop tard, faites votre devis personnalisé en ligne, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Delphine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 11/07/19

    pauvre chien et pauvre maître !!! j'espère que la plainte qu'il a déposée va aboutir et que le véto sera condamné...(et qu'il change de profession !!!)

     Répondre  Signaler