Un chien découvre, avec sa patte, les joies de l'interrupteur pour éteindre ou allumer la lumière. Heureux de ce nouveau pouvoir, il ne peut plus s'arrêter !

Illustration : "Un chien découvre, avec sa patte, les joies de l'interrupteur pour éteindre ou allumer la lumière. Heureux de ce nouveau pouvoir, il ne peut plus s'arrêter !"

Quand Slug a compris qu’elle pouvait contrôler l’allumage et l’extinction de la lampe, elle n’a plus cessé de jouer avec l’interrupteur. La vidéo la montrant à l’œuvre a amusé de nombreux internautes sur Twitter.

L’expression « ne pas avoir la lumière à tous les étages » ne s’applique assurément pas à Slug. Cette chienne sait désormais l’allumer toute seule, cette lumière, preuve de son intelligence, même si elle a appris à le faire par le plus grand des hasards. Mais après tout, les plus grandes découvertes de l’histoire de l’humanité n’ont-elles pas été faites de manière fortuite ?

Comme nous l’apprend Unilad, Slug vit avec sa maîtresse, Natalie Hart, dans le comté des Cornouailles, dans le sud-ouest de l’Angleterre. Cette dernière a raconté l’amusante anecdote ayant amené sa chienne à découvrir l’usage de l’interrupteur de l’une des lampes de la maison, via une vidéo publiée sur Twitter le 19 août dernier.

Ce soir-là, une mouche s’était invitée chez elles et Slug était bien déterminée à l’attraper. L’insecte volant s’est alors posé sur l’interrupteur de la lampe et, en voulant mettre la patte dessus, la chienne a appuyé sur la touche et la veilleuse s’est ainsi éteinte. Surprise, Slug a aboyé et s’est braquée, avant de taper à nouveau sur l’interrupteur, ramenant la lumière. Là encore, la chienne ne s’y attendait pas.

A lire aussi : Un chien errant perdu dans le froid canadien émeut les internautes et retrouve une famille

Elle a passé la soirée à allumer et à éteindre la lampe, grognant et aboyant à chaque fois, d’après sa propriétaire. Elle a même complètement oublié la mouche, qui était pourtant à l’origine de sa grande découverte.

0 partage
"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

Articles en relation