Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Un chien découvert mort au domicile d’un couple déjà accusé de maltraitance

Publié le 13/03/2018 à 16h03

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Un chien découvert mort au domicile d’un couple déjà accusé de maltraitance" © Capture d’écran WCAX3

Un couple du Vermont est accusé de maltraitance aggravée sur animal après la découverte du cadavre de leur chien chez eux. Le quadrupède était affamé depuis longtemps, mais ce n’est vraisemblablement pas ce qui l’a tué.

Le lieutenant David Kachajian, de la police de Swanton dans le Vermont (nord-est des Etats-Unis), se dit « choqué » et « dégoûté » par ce qu’il a vu en intervenant dans une maison située sur Depot Street la semaine dernière. Un sentiment que partage Daniel Billado, officier du département de la santé de la ville, qui l’accompagnait alors.

Suite à l’alerte donnée par les voisins le mercredi 7 mars, ils se sont rendus chez Kevin Cosgrove, 26 ans, et Britanny Weston, de 2 ans sa cadette, comme le rapporte WCAX3. En pénétrant dans leur propriété laissée à l’abandon, ils n’ont trouvé que des tas de détritus en tout genre et de vieux meubles, si bien que le policer a dû escalader ces amoncellements d’immondices pour accéder à l’intérieur de l’habitation.

A lire aussi : "Reprendre un chiot après la mort de son chien"

Là, l’odeur, qui était déjà forte dehors, devenait insoutenable. Le lieutenant David Kachajian se doutait bien qu’il y ferait une bien mauvaise découverte et ses craintes ont été confirmées lorsqu’il a forcé la porte verrouillée d’une des chambres ; dans la pièce gisait un chien.

L’animal semblait avoir été affamé depuis un certain temps, car un matelas se trouvant dans cette chambre était entamé. Le pauvre croisé Pitbull / Labrador-Retriever prénommé Roscoe était tellement désespéré qu’il en était réduit à en manger la mousse.

La police et le département de la santé de Swanton pensent toutefois que ce n’est pas la faim qui l’a tué, mais un violent coup à la tête. Une plaie profonde a, en effet, été constatée au niveau du crâne du chien, poussant les autorités à accuser le couple d’acte de cruauté animale aggravée.

Ce dernier s’en est défendu, affirmant que le chien est mort noyé suite à la crue du fleuve Missisquoi, provoquée par un phénomène d’embâcle de glace. Une thèse semblant peu probable d’après les témoins et la nature de la blessure observée sur le chien.

0 partage

Faites comme Delphine R. de Montpellier, optez pour LE contrat d'assurance adapté à vos besoins. Son Berger Allemand Boss, a été victime d'un accident et son assurance a pris en charge l'intégralité des soins vétérinaires ! N'attendez pas qu'il soit trop tard, faites votre devis personnalisé en ligne, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Delphine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire