Touchée par une forte crise alimentaire, Kim Jong-un exhorte la population nord-coréenne à sacrifier ses chiens domestiques pour les manger !

Côté pile, le dirigeant nord-coréen justifie l’obligation qu’ont les habitants de se séparer de leurs chiens par la « décadence occidentale » que le fait d’en posséder représente à ses yeux. Côté face, cette décision interviendrait dans un contexte de pénurie alimentaire.

Illustration : "Touchée par une forte crise alimentaire, Kim Jong-un exhorte la population nord-coréenne à sacrifier ses chiens domestiques pour les manger !"

Le Huffington Post cite le DailyMail et le New York Post, selon lesquels il est interdit, depuis le mois de juillet, d’avoir un animal de compagnie en Corée du Nord. Les propriétaires de chiens sont ainsi contraints de les abandonner. Autrement, ils s’attirent les foudres des autorités.

Que deviennent les chiens une fois délaissés par leurs familles ? Les animaux sont soit transférés dans des zoos d’Etat, soit abattus pour leur viande, servie dans les restaurants.

Ces mesures, Kim Jong-un aurait déclaré les avoir prises parce que le fait d’élever un animal de compagnie correspondrait à une « tendance corrompue de l’idéologie bourgeoise » et représenterait l’expression de la « décadence » occidentale.

Cependant, d’après les médias américains cités plus haut, les chiens ainsi capturés et tués serviraient à faire face aux pénuries alimentaires. Celles-ci affecteraient 6 habitants sur 10 dans le pays, selon l’ONU. Elles seraient aggravées par les sanctions internationales visant la Corée du Nord.

Pour rappel, la viande de chien continue d’être commercialisée et consommée dans certains pays d’Asie notamment. En Corée du Nord, mais aussi en Corée du Sud, en Chine ou encore au Vietnam. Le Vietnam, justement, où les chats sont, eux aussi, victimes de cette pratique ; un million de félins y seraient enlevés chaque année pour être abattus, comme l’indique un rapport publié il y a quelques jours par Four Paws et Change For Animals.

A lire aussi : La Pitbull qui s'était mordue la patte pour échapper à son calvaire a retrouvé une famille !

Illustration de l'article : Touchée par une forte crise alimentaire, Kim Jong-un exhorte la population nord-coréenne à sacrifier ses chiens domestiques pour les manger !

4 commentaires