Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Suisse : Un conducteur en état d’ivresse arrêté grâce au chien de la police

Suisse : Un conducteur en état d’ivresse arrêté grâce au chien de la police

Publié le 28/06/2017 à 15h15

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Suisse : Un conducteur en état d’ivresse arrêté grâce au chien de la police"

Le prévenu avait refusé de se laisser contrôler par la police, qui avait remarqué sa conduite dangereuse. Dans sa fuite, il avait percuté plusieurs deux-roues en stationnement et une barrière, avant de poursuivre sa folle chevauchée à pied. Il n’a pas pu échapper au chien des forces de l’ordre.

Les chiens œuvrant au sein des forces de police et de secours démontrent chaque jour leur utilité, leur efficacité et leur polyvalence. Sans eux, bon nombre d’opérations seraient vouées à l’échec, car leur flair, leur détermination et leur courage permettent à leurs collègues humains de débloquer des situations inextricables, qu’il s’agisse de sauver une personne en détresse ou d’empêcher quelqu’un de nuire.

A lire aussi : "Nettoyer les oreilles de son chien"

C’est ainsi que samedi dernier au petit matin, les habitants de l’avenue d’Echallens à Lausanne (Ouest de la Suisse) ont été réveillés par un vacarme inhabituel. D’après le journal en ligne helvète 20 Minutes, un automobiliste en état d’ébriété ne s’était pas soumis à un contrôle de la police, les agents ayant constaté son étrange conduite.

Une course-poursuite s’est alors déclenchée et le fuyard a percuté plusieurs scooters stationnés, avant de s’immobiliser en rentrant dans une barrière du LEB (compagnie du Chemin de fer Lausanne-Echallens-Bercher). Dans l’impossibilité de redémarrer, l’individu a alors continué sa fuite à pied, puis a disparu. Il s’était en fait réfugié dans la cave d’un immeuble et a finalement été débusqué par l’un des chiens de la brigade canine de la police lausannoise.

Arrêté grâce au quadrupède, l’homme a été conduit à l’Hôtel de police pour être entendu par les enquêteurs.

1690 partages

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !