Sorti d’un enclos, un chien privé de contacts humains a dû tout réapprendre !

La vie n’a pas épargné Bernard, un chien qui a été retrouvé, en 2014, dans un enclos sale. Privé de tout contact humain, il a dû réapprendre à vivre en compagnie des hommes. Après plusieurs mois d’un travail acharné, il a été adopté et vit, désormais, une vie paisible et épanouissante.

Illustration : "Sorti d’un enclos, un chien privé de contacts humains a dû tout réapprendre !"

En 2014, un chien nommé Bernard a pu bénéficier du sauvetage de Dogs Deserve Better. Jusque-là, ce chien avait toujours vécu dans un enclos sale. Il n’avait jamais eu la chance de bénéficier de contact humain, et de tout ce qui va avec : câlins, socialisation, amour… C’était donc un défi immense qui attendait ses sauveteurs.

Illustration de l'article : Sorti d’un enclos, un chien privé de contacts humains a dû tout réapprendre !

Rapidement, Bernard a été transféré dans un centre de réadaptation, à Smithfield, en Virginie. De la nourriture lui a été donnée et des médicaments lui ont été administrés. Puis, Bernard a appris à nouer un lien social avec ses soigneurs.

Bernard s’est doucement, mais sûrement laissé faire

Ce ne fut pas si simple que cela, comme le raconte Animal Channel. Les premières fois, à chaque approche, Bernard se recroquevillait et se cachait. Au fur et à mesure, il a toutefois commencé à s’ouvrir. Il se laissa caresser la tête, tout en étant assez tendu. Il est parvenu à se détendre de plus en plus. Le sauveteur confiait sur une vidéo : « C’est la première fois qu’il n’a pas essayé de s’enfuir ou de se cacher. Il apprend que tout va bien », et surtout que personne ne lui veut du mal.

Illustration de l'article : Sorti d’un enclos, un chien privé de contacts humains a dû tout réapprendre !

Son processus de réadaptation à la vie normale ne fut pas aisé. Mais, finalement, il fut bon à adopter et a trouvé chaussure à son pied. Sa nouvelle propriétaire a même posté un message sur la page Facebook de Dogs Deserve Better, son ancien refuge.

A lire aussi : La famille d'une chienne séniore introuvable depuis 2 mois après avoir été effrayée par des feux d'artifice espère que sa débrouillardise la sauvera

« Bernard, ou Burr, est libre. Un grand merci à l’hôpital vétérinaire Rogers, qui a facilité la procédure. Un autre grand merci à Dogs Deserve Better, qui a eu confiance en moi pour ramener Bernard chez moi. La vie est bonne pour Burr. Il passe la majeure partie de sa journée dehors, dans sa cour. La nuit, il a un petit studio à lui qu’il partage avec un humain. Il dort sur un lit jumeau sous une fenêtre. Il vient manger à ma main. » En d’autres termes, Bernard est aujourd’hui un animal comblé.

Illustration de l'article : Sorti d’un enclos, un chien privé de contacts humains a dû tout réapprendre !

2 commentaires