Son chien tombé malade ne peut plus l'accompagner en randonnée, mais il refuse de le laisser sombrer sans se battre

Rien n’arrêtait Zeus, un Berger Allemand à l’activité et à la vitalité débordantes. Rien sauf la maladie diagnostiquée récemment et qui a mis fin aux aventures qu’il vivait avec son propriétaire. Ce dernier entend toutefois tout faire pour l’aider à se rétablir.

Illustration : "Son chien tombé malade ne peut plus l'accompagner en randonnée, mais il refuse de le laisser sombrer sans se battre"

Daniel Enmarch, 29 ans, habite Newport dans le Shropshire (ouest de l’Angleterre). Ancien militaire, il était rentré d’Afghanistan fortement marqué en 2014. « Je souffrais d’anxiété, raconte-t-il au Shropshire Star. J’étais très affecté sur le plan mental. Vous passez d’une routine quotidienne au calme plat à la maison ».

Peu après, il avait adopté un jeune Berger Allemand qu’il a appelé Zeus. Très vite, une complicité très forte s’est créée entre eux. Le duo s’est mis à enchaîner les randonnées un peu partout au Royaume-Uni. Le chien et son maître se sont même rendus en Allemagne, entre autres voyages.

Illustration de l'article : Son chien tombé malade ne peut plus l'accompagner en randonnée, mais il refuse de le laisser sombrer sans se battre
daytonaenmarch / Instagram

Des virées que Daniel Enmarch documentait en photos, qu’il postait sur Instagram. Sur le réseau social, le quadrupède et son propriétaire sont suivis par 48 000 abonnés.

Malheureusement, depuis quelques semaines, Zeus ne peut plus prendre part à ces aventures. A la mi-octobre, l’ancien soldat apprenait que son chien était atteint de myasthénie grave, une maladie à cause de laquelle il ne pouvait plus marcher, ni même soulever la tête.

La nouvelle était difficile à accepter pour Daniel Enmarch et sa compagne. Elle était terrible pour le Berger Allemand de 7 ans, qui s’est retrouvé soudain immobilisé alors qu’il était si actif et énergique.

Les vétérinaires ont toutefois redonné un peu d’espoir au couple en prescrivant un traitement. Ce dernier a apporté des améliorations significatives ; Zeus peut désormais faire quelques pas.

Le chemin est encore long et le combat ne fait que commencer. Daniel Enmarch s’est promis de tout faire pour l’aider à reprendre une vie la plus proche possible de celle que Zeus connaissait.

« Je garde l'espoir qu'un jour il puisse se rétablir complètement »

Les progrès sont là et le rêve est permis. « Je garde l'espoir qu'un jour il puisse se rétablir complètement. Il y a l'espoir d'une rémission, mais le voyage est long et n'est pas sans danger », dit Daniel Enmarch. L’un de ces risques est celui associé au mégaœsophage, une dilatation excessive de l'œsophage empêchant le passage des aliments vers l’estomac du chien.

Le couple s’adapte et se bat quotidiennement pour que Zeus continue d’aller de l’avant. Une cagnotte a été ouverte pour l’aider à financer les soins coûteux du canidé. « J'ai déjà été submergé par la façon dont les gens y ont réagi et cela m'a fait réaliser à quel point nous avons eu un impact sur eux au fil des ans », confie-t-il.

Quelque temps avant le terrible diagnostic, Daniel Enmarch et sa compagne avaient adopté un autre Berger Allemand, un chiot appelé Thor. Depuis l’immobilisation de Zeus, son jeune congénère, quelque peu turbulent, s’est fortement assagi et s’est même mis à réconforter son aîné. Tous 2 s’entendent à merveille. « J'espère un jour les voir courir et jouer sur un champ », conclut leur propriétaire.

A lire aussi : Caramelo, une petite chienne pragmatique, a trouvé un endroit insolite pour faire la sieste

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil