Sévèrement touché par la gale, ce chien n'acceptait plus d'être touché par l'Homme

Publié le 22/07/2020 à 19h19

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Emotion

Atteinte d’une forme sévère de la gale et d’autres maladies, Aka le chien n’avait probablement jamais été touché auparavant. Alors, quand un homme au grand cœur l’a caressé sur la tête et que l’animal a compris qu’il était là pour l’aider, sa vie a totalement basculé pour le meilleur.

On ne compte plus les sauvetages d’animaux en détresse réalisés par Michael Chour au Cambodge et en Thaïlande par le biais de son association The Sound of Animals.

Un soir, le Français rentrait chez lui quand il a vu un chien en grande souffrance sur une route très fréquentée du Cambodge. L’animal a d’abord pris la fuite, puis il est revenu vers l’homme quand il lui a proposé de la nourriture. Michael Chour a alors commencé à le caresser et l’animal ne savait pas trop comment réagir. Il était clair que personne l’avait touché auparavant, pas depuis très longtemps en tout cas.

Le quadrupède était malade et avait perdu quasiment tous ses poils. Michael Chour l’a emmené au refuge, où le chien a été examiné par un vétérinaire. Celui-ci a confirmé qu’il était atteint de la gale, mais aussi de piroplasmose et d’une infection bactérienne. Il a été mis sous antibiotiques et intraveineuse.

Au bout d’un mois de traitement, d’attention et d’affection, l’animal, qui a été appelé Aka, était totalement transformé. Il reprenait du poids, son poil repoussait et il avait retrouvé sa joie de vivre.

Il n’avait même plus besoin d’être tenu en laisse lors des promenades, parce qu’il ne s’éloignait jamais de son sauveur, Michael Chour.

Ce dernier devait ensuite lui trouver une famille d’adoption, mais le cas échéant, l’animal pouvait rester indéfiniment au refuge, où il serait en sécurité et ne manquerait de rien.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

Articles en relation