Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Selon cette étude, les chiens détectent les infections pulmonaires, même les plus bénignes !

Publié le 20/08/2019 à 09h09

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Selon cette étude, les chiens détectent les infections pulmonaires, même les plus bénignes ! "
Photo d'illustration

Une étude vient de révéler que des chiens étaient capables de détecter les principaux agents pathogènes responsables d’infections pulmonaires. Une avancée considérable, notamment pour les malades de la mucoviscidose, qui voient ici une façon d’être pris en charge précocement. Un gain de temps non négligeable.

L’European Respiratory Journal vient de publier les conclusions d’une étude qui pourrait bien simplifier la vie des personnes atteintes de mucoviscidoses. Mieux, de les soulager en amont que certains symptômes apparaissent, comme ceux étant la conséquence d’une infection pulmonaire.

Des chercheurs de l'Imperial College de Londres et du Cystic Fibrosis Trust ont pu démontrer que des chiens formés pouvaient détecter dans l’organisme la présence, même infime, des bactéries responsables d’infections pulmonaires.

Et notamment l’agent bactérien numéro 1 en termes de responsabilité de cette maladie : Pseudomonas aeruginosa. Les canidés, entraînés rigoureusement, sont parvenus à reconnaître cet agent bactérien (Pa) des autres bactéries pathogènes, moins agressives. Ainsi, ces chiens renifleurs formés par la Medical Detection Dogs, une organisation caritative du Royaume-Uni, peuvent aujourd’hui sauver des vies, en détectant de façon plus précoce les symptômes des infections pulmonaires.

Une « remarquable contribution des chiens à sauver des vies humaines »

De fait, la mise en place d’un traitement sera réalisée avant que la situation du patient atteint de mucoviscidose ne se dégrade. Le professeur Jane Davies, de l'Imperial College de Londres, parle d’une « avancée excitante ». Cette formation « réussie » va servir de « base pour tester les échantillons auprès de patients ». Ainsi, on pourrait imaginer que les « patients atteints de mucoviscidose renvoient des échantillons afin que des chiens puissent les vérifier à distance. »

A lire aussi : "Comment gérer une bagarre entre chiens ?"

De son côté, le docteur Claire Guest, directrice générale et cofondatrice de Medical Detection Dogs, fait observer que les résultats de cette étude montrent la « remarquable contribution des chiens à sauver des vies humaines ». Des résultats qui ne cessent de « l’étonner » sur les multiples capacités de ces animaux. « Ils ont un odorat très sensible, une loyauté sans faille envers leurs propriétaires et la capacité à redonner de l’espoir. » Oui, cette nouvelle méthode de détection pourra sans aucun doute sauver de nombreuses vies et limiter des antibiotiques à large spectre, qui ne font que retarder la prise en charge du patient !

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !