Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Pirata, ce chien qui ne voulait plus quitter l'hôpital où son maître est décédé

Publié le 01/02/2016 à 08h50 Modifié le 02/02/2016 à 16h03

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Pirata, ce chien qui ne voulait plus quitter l'hôpital où son maître est décédé"

Il y a 3 mois, un homme souffrant était arrivé à l’hôpital de San Antonio de Padua, en Argentine, pour se faire opérer. Il était accompagné de son chien. L’intervention chirurgicale s’était malheureusement très mal déroulée, ce qui avait coûté la vie au patient. Son fidèle animal, lui, avait décidé qu’il ne quitterait jamais les lieux, espérant le revoir un jour.

Il y a 3 mois, ce chien était arrivé à l’hôpital de San Antonio de Padua, dans la ville argentine de Rio Cuarto (province de Córdoba), en compagnie de son maître, qui devait se faire opérer. Hélas, l’intervention chirurgicale avait mal tourné et l’homme n’y avait pas survécu. Son chien était pourtant déterminé à rester, car il espérait sans doute revoir son maître.

A lire aussi : "Comment voyager avec son chien dans les transports en commun ?"

Le personnel de l’hôpital avait, dans un premier temps, cherché à l’en faire sortir. Mais face à la formidable loyauté de l’animal, qui revenait tous les jours pour se poster devant la chambre 404 où son maître avait été admis avant l’opération fatale, il avait fini par le laisser entrer et sortir à sa guise.

Depuis, le chien, qui avait reçu le surnom de Pirata (« pirate » en espagnol) en raison des taches noires entourant ses yeux, est devenu la mascotte de l’hôpital et le chouchou des personnes qui le fréquentent : le personnel, mais aussi les patients qui acceptent volontiers sa présence et le caressent de temps en temps.

Aujourd’hui encore, Pirata continue de s’absenter pendant le plus clair de la journée avant de revenir l’après-midi dans l’espoir de retrouver son défunt maître sur le lit de la chambre 404…

2331 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !