Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Nouvelle-Zélande : Un chien et sa maîtresse agressés par une femme dans un parc canin

Publié le 12/07/2017 à 15h58

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Nouvelle-Zélande : Un chien et sa maîtresse agressés par une femme dans un parc canin"

Une femme et son chien ont été pris à partie par une autre propriétaire dans un parc canin en Nouvelle-Zélande. Un incident précédé par de nombreux autres de ce type à cet endroit précis.

A priori, il devrait y avoir une sorte de solidarité, ou du moins un minimum de compréhension, entre les propriétaires de chiens occupant un même espace. Mais dans les faits, cela n’est pas toujours le cas.

Tenez, par exemple, cet incident survenu à Auckland, en Nouvelle-Zélande, le 4 juillet dernier, d’après le site néo-zélandais Stuff.

Ce jour-là, Jacquelyn Wan, une résidente de New Windsor d’origine asiatique, s’est rendue au parc pour chiens Meola Reef en compagnie de son ami à 4 pattes prénommé Goldie, de race Greyhound.

A lire aussi : "Le massage canin"

Alors qu’il jouait tranquillement avec un Husky Sibérien, il a été approché par un autre petit chien qui s’est mis à manifester des signes d’agressivité à son égard. Il aurait ensuite cherché à le mordre, d’après la version de Mme Wan. Tout juste après, la propriétaire du petit chien s’est précipitée vers Goldie et sa maîtresse, attrapant le Greyhound par le collier et proférant des insultes à caractère raciste à l’endroit de Mme Wan. Cette dernière, sous le choc, a décidé de quitter les lieux.

Mais alors qu’elle se trouvait sur le parking, en train de nettoyer les pattes de Goldie, elle a été rattrapée par la même femme, qui s’est mise à accuser son Greyhound d’avoir blessé son chien. Elle aurait, là aussi, adressé un coup de pied à Goldie et poussé la maîtresse de ce dernier, bien qu’elle lui ait proposé d’emmener son chien chez un vétérinaire pour être examiné.

Mme Wan a rapporté cet incident au poste de police local et à la SPCA. Elle se dit traumatisée et jure qu’elle ne mettra plus jamais les pieds dans le parc pour chiens Meola Reef, qui a d’ailleurs fait l’objet de nombreuses plaintes ces dernières années ; des propriétaires de chiens ont, en effet, dénoncé les mauvais comportements de certains quadrupèdes et de leurs maîtres. Néanmoins, selon les responsables du parc, la hausse d’incidents de ce type serait due à l’augmentation de sa fréquentation.

Photo : Stuff

1025 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !