Nouveau départ pour une vingtaine de chiens retirés à un éleveur qui les négligeait

Illustration : "Nouveau départ pour une vingtaine de chiens retirés à un éleveur qui les négligeait"

Une association du Missouri et les forces de l’ordre sont intervenues dans un élevage où des chiens vivaient dans des conditions déplorables. 21 canidés souffrant de malnutrition et de diverses maladies ont ainsi été sauvés. L’éleveur disposait pourtant d’une licence, mais il était dans le viseur des autorités depuis des mois.

21 chiens négligés ont été évacués d’un élevage et pris en charge par une association, rapportait FOX 2 ce jeudi 29 juillet.

L’intervention a eu lieu la veille dans le comté de McDonald, à près de 500 kilomètres du refuge de la Humane Society of Missouri. Ce dernier est basé à Saint Louis dans l’Etat du Missouri (Sud des Etats-Unis).

La propriété en question avait déjà été signalée aux autorités l’an dernier, mais l’éleveur en avait refusé l’accès aux enquêteurs du Département de l’Agriculture du Missouri. Le bureau du procureur général de l’Etat leur ayant récemment donné l’ordre d’y entrer, le sauvetage a enfin pu avoir lieu cette semaine.

FOX 2

Les intervenants ont été choqués parce qu’ils ont constaté chez cet éleveur pourtant détenteur d’une licence. Les chiens « étaient dans un terrible état. On a le cœur brisé rien qu’en les regardant », confie Ella Frank, de la Humane Society of Missouri. « Certains étaient dans des cages, d’autres à l’intérieur de la maison », poursuit-elle.

« Ils vivaient dans des conditions horribles »

Outre les 21 survivants, les bénévoles ont découvert le corps sans vie d’un chien et les restes d’un nombre encore indéterminé de congénères décédés depuis un certain temps. Les canidés sauvés appartiennent à différentes races : Boxers, Chihuahuas, Yorkshire Terriers… Ils souffrent de pathologies variées et certains sont dans un état de maigreur extrême.

FOX 2

« Ces chiens vivaient dans des conditions horribles. La négligence de l’éleveur est inhumaine et totalement inacceptable », indique Kathy Warnick, présidente de l’association.

Après leur évacuation, les quadrupèdes ont fait le long voyage de 6 heures les menant au refuge de Saint Louis, où ils continuent de recevoir des soins. Selon les cas, les animaux ne seront totalement rétablis que dans 2 semaines à 2 mois, estime la vétérinaire Julie Brinker. Elle est à la tête de l’équipe de soignants qui ont examiné les rescapés de cet élevage et les traitent.

FOX 2

Les chiens adoptables dès leur rétablissement, l’éleveur poursuivi

Les chiens pourront être proposés à l’adoption dès que leur état de santé leur permettra. Une nette amélioration est déjà constatée chez quelques-uns, dont une chienne qui ne pouvait pas marcher et qui, hier, a recommencé à se tenir sur ses pattes.

A lire aussi : Un pilote survole 2500 kilomètres pour réunir un chien et sa famille séparés depuis 10 ans (vidéo)

FOX 2

Quant à l’éleveur négligeant, il devra en répondre devant la justice. Le bureau du procureur et le département du shérif du comté de McDonald travaillent à déterminer les charges qui seront retenues contre le mis en cause.

0 partage
" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 30/07/21

    Lamentable ! cet éleveur mérite d'aller faire un séjour derrière les barreaux.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 30/07/21

    Merci à toutes les personnes qui se sont investis pour réussir ce beau sauvetage ! Mais, comme trop souvent, manque de réactivité de la part du procureur !!! Cela aurait évité des souffrances et des morts pendant ces longs mois d'attente ! Ça faisait longtemps que cet ignoble éleveur était dans le collimateur de la spa. Pourquoi attendre ??? Le procureur aurait dû être prévenu et donner son accord pour saisie immédiate, avec ou sans l'accord de l'éleveur. Mais c'est toujours pareil, la lenteur de la justice.... En tout cas, les animaux ont continué à vivre un véritable calvaire et mourir dans de terribles conditions et dans l'ignorance la plus totale... C'est déplorable !!!
    Ici aussi, c'est la même chose. Des enquêteurs qui restent bloqués devant des portes fermées et derrière ces portes, des maltraitants qui continuent impunément leurs méfaits. Tout cela, parce qu'il faut l'accord de toujours plus haut et toujours plus de preuves... En attendant, des vies sont sacrifiées et souvent remplacées par d'autres pour satisfaire ces maîtres pervers. Et le pire, c'est que bien souvent, un grand nombre d'enquêtes n'aboutissent jamais car la justice ne suit pas...

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 01/09/21

    pourriture d'éleveur à la con !!! j'espère qu'il sera condamné avec interdiction de posséder des animaux. J'espère que tous les animaux sauvés, après soins, trouveront une gentille famille

     Répondre  Signaler