Les sauveteurs ont dû attendre d’avoir rasé la fourrure de ce petit chien secouru après négligence avant de découvrir sa race

La RSPCA fournit un travail remarquable pour secourir de pauvres bêtes. Ce cas a déchiré le cœur des bénévoles, mais grâce à leur dévouement, il est aujourd’hui transformé et prêt à intégrer un nouveau foyer.

Illustration : "Les sauveteurs ont dû attendre d’avoir rasé la fourrure de ce petit chien secouru après négligence avant de découvrir sa race"

En juin 2022, les agents de la RSPCA se sont vus confier un chien âgé en piteux état nommé Moïse. Le malheureux avait été récupéré par un bon samaritain près d’une maison située à la périphérie de Derby au Royaume-Uni.

Impossible alors pour les soignants de déterminer sa race. En effet, sa fourrure était terriblement emmêlée, ce qui lui causait des douleurs cutanées sévères.

« L'ampleur de ce à quoi nous étions confrontés est devenue évidente une fois que l'équipe vétérinaire a commencé à travailler sur le pelage de Moïse. Il était couvert d'urine et de matières fécales. Il sentait vraiment mauvais », a expliqué un porte-parole de l’association au Mirror.

« Lors des soins, nous avons fait une étonnante découverte »

Les docteurs animaliers ont mis plus de 2 heures à raser intégralement le pelage de Moïse. Il avait été placé sous sédation légère afin de minimiser les risques dus à sa vieillesse. Il fallait donc faire preuve de délicatesse, car il souffrait terriblement de son inflammation de la peau.

« Un bâtonnet à cocktail a été trouvé incrusté dans ses poils », a révélé le porte-parole.

Une fois débarrassé du poids de son pelage, Moïse était un tout autre chien. Il s’est avéré qu’il s’agissait d’un adorable Shih Tzu d’environ 9 ans.

Il a été soigné d'une légère anémie et a intégré le refuge.

Illustration de l'article : Les sauveteurs ont dû attendre d’avoir rasé la fourrure de ce petit chien secouru après négligence avant de découvrir sa race
RSPCA

D’après le vétérinaire, Moïse a dû être négligé durant plusieurs années pour se retrouver dans ce terrible état. Les enquêteurs de la RSPCA ont découvert que l’animal appartenait à un vieil homme gravement malade.

A lire aussi : Un couple sauve la vie d'un sanglier chétif, qui considère son Labrador Retriever comme sa mère

« Il était clair que Moïse faisait partie de la famille depuis longtemps, mais son propriétaire essayait de faire face à des problèmes de santé importants et les choses étaient devenues trop difficiles à gérer pour lui. Il nous a gentiment cédé son chien afin qu’il bénéficie des meilleurs soins », a déclaré l’inspectrice Pamela Bird.

Aujourd’hui, Moïse profite pleinement de sa nouvelle condition physique et attend avec impatience l’arrivée de ses adoptants.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil