Les riverains s'unissent et alertent les autorités pour sauver un chien qui vit attaché à un radiateur dans ses excréments !

Publié le 20/07/2020 à 16h57

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Emotion

Illustration : "Les riverains s'unissent et alertent les autorités pour sauver un chien qui vit attaché à un radiateur dans ses excréments ! "
Photo d'illustration

Un homme était censé s’occuper d’un chien pendant l’absence de sa propriétaire, mais il ne l’a visiblement pas fait, vu l’état dans lequel l’animal a été trouvé par la police. L’association Les Sales Gosses a déposé plainte contre les 2 personnes en question. Le canidé a été confié à une famille d’accueil.

Cela faisait plusieurs jours qu’on entendait les gémissements d’un chien dans l’un des appartements d’un immeuble situé à Melun (77). Les voisins ont fini par en informer la police. C’est ainsi que, le 13 juillet dernier, des policiers se sont présentés au domicile concerné, comme le rapporte la République de Seine-et-Marne.

L’appartement était clos, mais un homme est arrivé, expliquant aux agents des forces de l’ordre que la propriétaire du chien l’avait chargé de s’occuper de l’animal en son absence.

En entrant dans le logement, les policiers ont constaté que le chien était attaché au radiateur par le biais de sa laisse. Par ailleurs, il se trouvait au milieu de ses déjections et de son urine. Il était clair que le quadrupède n’était pas sorti depuis des jours.

Des riverains l’ont d’ailleurs confirmé à Jérôme Cordier, vice-président des Sales Gosses. C’est cette association de protection animale qui a recueilli le chien et porté plainte contre sa propriétaire et contre la personne qui devait s’en occuper, et ce, pour abandon volontaire et détention illégale de chien de 1ère catégorie.

De son côté, la police a indiqué que le chien n’était « pas en règle », car non stérilisé. Elle précise qu’il n’était toutefois « pas en danger manifeste ».

Sa maîtresse ne s’est pas présentée à sa convocation au commissariat de Melun le vendredi 17 juillet.

L’animal, lui, a été confié à une famille d’accueil pour la durée de l’enquête.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 22/07/20

    Merci aux riverains d'avoir signalé ce cas de maltraitance. J'espère que la proprio et celui qui devait s'occuper du chien vont être condamnés (?????). J'espère que le chien "récupère" auprès de sa F.A.

     Répondre  Signaler


Articles en relation