Les chiens robots développés par les forces américaines ont été testés sur le terrain. Ils donnent un aperçu de ce que pourrait être l’avenir militaire

Publié le 14/09/2020 à 14h04

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Lors d’un exercice interarmes de grande envergure réalisé notamment dans le désert du Nevada, les forces armées américaines ont déployé leurs robots chiens, donnant un avant-goût de ce que pourrait être le champ de bataille de demain.

Les chiens jouent un rôle important au sein des armées du monde entier. Certains perdent même la vie lors d’opérations à haut risque ou sont blessés, comme cela a été le cas de Kuno, Berger Belge Malinois des forces spéciales britanniques récemment décoré. Que les canidés soient remplacés par des robots sur le front est donc plutôt une bonne nouvelle.

Les véhicules autonomes à 4 pattes « Vision 60 UGV » dont il est question ici ne sont pas encore destinés à remplir toutes les missions attribués aux véritables chiens, mais ils s’y substituent lorsqu’il s’agit de faire de la reconnaissance, par exemple. C’est ce qui a été démontré lors d’un exercice mené du 31 août au 3 septembre, dont une partie effectuée sur la base de l’US Air Force de Nellis, dans le Nevada.

Comme le rapporte CNN, il s’agit de l’un des plus vastes essais high-tech réalisés par les forces armées américaines. Toutes les branches de ces dernières y ont pris part : l’armée de l’air, donc, mais aussi l’armée de Terre (US Army), les Marines (infanterie de marine), la Navy (la marine de guerre) et les garde-côtes (US Coast Guard).

La vidéo ci-dessous montre quelques images de l’exercice. On y voit les chiens électroniques descendre d’un avion de transport C-130J Super Hercules, suivis des soldats qui les commandent à distance. Les séquences montrent aussi des opérations de ratissage dans des espaces exigus, où les robots à silhouette canine ouvrent la voie aux militaires humains.

Capables d’évoluer sur tous les terrains, de se remettre sur leurs pattes en cas de chute ou de retournement et de contourner toutes sortes d’obstacles, ils fournissent de précieux renseignements au commandement quant aux positions ennemies notamment.

« Les chiens nous donnent des visuels du terrain, ce qui permet à nos défenses de rester près de l’avion », indique le sergent-chef Lee Boston, de la 621e escadre d’intervention rapide de l’armée de l’air américaine.

Ces chiens robots sont l’un des composants de l’Advanced Battle Management System, que l’on pourrait traduire par « système avancé de gestion du champ de bataille ». Il utilise l’intelligence artificielle et l’analyse rapide des données pour détecter et traiter les menaces auxquelles font face les militaires américains lors de leurs interventions.

A propos de l'auteur :

0 partage

Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 15/09/20

    ces chiens robots permettraient bien évidemment de sauver des vies humaines, et par la même, de sauver la vie de vrais chiens sur le terrain

     Répondre  Signaler


Articles en relation