Le parcours tumultueux d'un chien confié à un dogsitter et s'étant retrouvé au refuge au grand dam de sa maîtresse

La propriétaire d’un chien appelé Dex avait fait confiance à un dog-sitter en lui laissant son ami à 4 pattes. S’étant toutefois retrouvé seul, le canidé s’était mis à aboyer, ce qui avait attiré l’attention du voisinage. Les autorités ont été sollicitées et l’animal a passé plusieurs semaines au refuge, plongeant sa maîtresse dans le désarroi.

Illustration : "Le parcours tumultueux d'un chien confié à un dogsitter et s'étant retrouvé au refuge au grand dam de sa maîtresse"

Négligence du pet-sitter ou quiproquo ayant impliqué riverains et forces de l’ordre ? On n’en sait pas grand-chose pour le moment, mais quelle que soit la cause de cette situation, le résultat est que le chien dont il est question a été privé de sa maîtresse pendant des semaines. Les faits sont rapportés par le site belge Sudinfo, car c’est, en effet, en Belgique qu’ils se sont déroulés.

Le canidé répondant au nom de Dex avait vu le jour en Espagne. C’est là que sa propriétaire, Inge Gabriëls, l’avait rencontré et adopté 5 années plus tôt avant de l’emmener en Belgique.

Illustration de l'article : Le parcours tumultueux d'un chien confié à un dogsitter et s'étant retrouvé au refuge au grand dam de sa maîtresse
Inge Gabriëls / Facebook

Il y a quelques temps, elle devait s’absenter et il lui fallait donc trouver une solution de garde fiable. Elle s’est adressée à un dog-sitter en pensant que Dex allait ainsi être entre de bonnes mains.

Or, ledit pet-sitter a laissé le quadrupède seul pendant plusieurs heures pour une raison inconnue. Déjà attristé par l’absence de sa maîtresse, Dex n’a pas supporté la solitude qu’on lui a infligée et s’est alors mis à aboyer de manière insistante. Alertés par les cris de détresse de l’animal, des voisins ont prévenu la police.

Le blocage, puis le dénouement

Après l’intervention de cette dernière, le chien a été confié à un refuge. Il y a passé un mois. Une organisation de protection animale s’est intéressée à l’affaire et ses enquêteurs s’attendaient à ce que Dex y séjourne encore plusieurs semaines, mais la situation a connu un dénouement heureux le vendredi 8 décembre.

Lorces de l’ordre ayant vérifié que le bien-être de Dex chez Inge Gabriëls était assuré, il a été décidé de faire sortir le canidé du refuge et de le lui restituer.

A lire aussi : Cette chienne a un talent remarquable pour cacher sournoisement des choses à sa maîtresse (vidéo)

L’animal et son humaine étaient évidemment heureux de se retrouver après une si longue séparation et tant d’incertitudes. Dex a perdu du poids, mais il a désormais tout le temps de récupérer à la maison, aux côtés de l’autre chien d’Inge Gabriëls. Ce dernier est un Shih Tzu sourd et aveugle appelé Prince.

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 19/12/23

    Pourtant les Belges ne sont pas réputés pour leur extrême vélocité.
    Je plaisante... à moitié.
    Bigre, un après midi à aboyer eh hop fourrière ?
    Et le "dog siter", un irresponsable notoire, ne sera jamais inquiété pour sa détestable irresponsabilité ?

      Répondre   Signaler


  • Image de profil