Le parcours difficile d’un couple courageux, qui a mis son quotidien entre parenthèses pour s’occuper d’un chien maltraité

En adoptant Bexley, Marisa et son compagnon savaient que les choses ne seraient pas tous les jours faciles. C’était un chien de refuge qui avait connu la maltraitance et qui devait se reconstruire. Ils n’imaginaient toutefois pas à quel point leurs sacrifices seraient nombreux, mais, paradoxalement, cela a fini par renforcer leur relation.

Illustration : "Le parcours difficile d’un couple courageux, qui a mis son quotidien entre parenthèses pour s’occuper d’un chien maltraité"

Certaines âmes blessées ne se guérissent pas simplement avec un pansement. Les plaies sont parfois si profondes qu’il faut énormément de temps et de patience pour les refermer. C’était le cas de Bexley, un chien qui a longtemps souffert. Mais ses propriétaires n’ont jamais perdu l’espoir de le voir heureux.

Marisa Kashino, maîtresse du canidé, a couché leur histoire sur le papier pour le journal Washington Post. Elle a expliqué être tombée amoureuse du chien dès leur première rencontre au refuge. À l’époque, le canidé de 7 ans l’avait beaucoup marquée : « Une bénévole nous a laissés seuls pour faire connaissance. Presque aussitôt qu'elle a fermé la porte, j'ai pleuré. Il était touchant » confiait-elle.

Illustration de l'article : Le parcours difficile d’un couple courageux, qui a mis son quotidien entre parenthèses pour s’occuper d’un chien maltraité

Marisa Kashino

Une histoire dramatique

Bexley avait été lâchement abandonné dans une station service, « ligoté » contre un poteau. Comme souvent pour de tels abandons, les motivations de l’auteur sont inconnues. La boule de poils s’était juste retrouvée là, livrée à elle-même, et avait été secourue par la suite. Pour Marisa, les choses étaient évidentes. Elle devait offrir une seconde chance au chien.

Elle a fini par l’adopter après plusieurs rencontres au chenil. Malheureusement, l’arrivée du canidé à la maison ne s’est pas passée comme prévu. Traumatisé par son passé, Bexley s’est montré très agressif envers sa maîtresse et Nate, le compagnon de celle-ci. Il est même parvenu à les chasser de leur propre lit dès le premier soir.

Illustration de l'article : Le parcours difficile d’un couple courageux, qui a mis son quotidien entre parenthèses pour s’occuper d’un chien maltraité

Marisa Kashino

« Il gardait ses distances et nous regardait nerveusement »

Les jours suivants ont été difficiles à gérer. Bexley se montrait toujours plus distants et nerveux envers ses nouveaux propriétaires. Il a fini par les mordre un jour, ce qui a motivé Marisa a consulté un expert. Lequel a conclu qu’il avait été sévèrement maltraité par le passé et que chaque geste brusque, chaque mouvement pourtant anodin lui rappelaient ses sévices.

Marisa et Nate ont alors changé leur manière d’agir. L’homme, qui ne vivait que ponctuellement chez sa petite amie, a beaucoup pris sur lui pour faire en sorte que la cohabitation soit possible avec Bexley. Les efforts du couple ont fini par payer : « Plus nous travaillions à réhabiliter Bexley, plus nous commencions tous les 3 à n sous sentir comme une vraie famille. Chaque progrès était une victoire partagée ».

Illustration de l'article : Le parcours difficile d’un couple courageux, qui a mis son quotidien entre parenthèses pour s’occuper d’un chien maltraité

A lire aussi : Un chien fugue 3 fois de son refuge pour rejoindre un Ehpad et faire comprendre qu'il est heureux auprès de ces personnes âgées

Marisa Kashino

Le trio a finalement réussi à se faire confiance. Durant toute cette période, le compagnon de Marisa a fait preuve d’une immense compréhension. Cela a renforcé l’amour qu’éprouvait la femme pour celui-ci et, elle qui était si réticente à l'idée de se marier, a accepté de l’épouser en découvrant cet aspect de sa personnalité. Depuis, Bexley a quitté ce monde, mais les époux ont toujours adopté des animaux dans le besoin, riches de cette expérience.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil