Le chien volé d'un homme gravement malade plonge sa famille dans le désarroi jusqu'à cet appel téléphonique empli de culpabilité

La famille d’un Berger Allemand s’étant volatilisé le recherchait désespérément depuis des jours, jusqu’à ce qu’une personne prise de remords appelle une clinique vétérinaire à son sujet. Le retour du chien était vital tant pour lui-même que pour ses humains, surtout son maître gravement malade.

Illustration : "Le chien volé d'un homme gravement malade plonge sa famille dans le désarroi jusqu'à cet appel téléphonique empli de culpabilité"

Bo, Berger Allemand âgé d’un an, est un grand sportif, bien évidemment compte tenu de sa race, mais il apprécie tout autant le confort de la maison et la compagnie de ses maîtres que l’activité physique.

D’après sa propriétaire Lisa Cinelli, il aime s’asseoir sur le canapé comme un humain et se blottir contre les membres de sa famille. Lui et le mari de Lisa, qui est atteint d’un cancer, sont devenus inséparables.

Illustration de l'article : Le chien volé d'un homme gravement malade plonge sa famille dans le désarroi jusqu'à cet appel téléphonique empli de culpabilité
Jim N Lisa Cinelli / Facebook

L’homme avait toujours voulu avoir un Berger Allemand et son vœu avait exaucé en janvier dernier avec l’arrivée de Bo.

Début février, pourtant, le chien avait totalement disparu des radars, alors qu’il était censé se trouver dans le jardin de la propriété familiale située à Hartland dans l’Etat du Wisconsin (Etats-Unis).

Cette nuit-là, les Cinelli n’avaient pas dormi et l’avaient cherché partout dans le quartier. En vain…

La Richfield Area Pet Clinic, une clinique vétérinaire située à une vingtaine de kilomètres de là, a été mise au courant de l’incident et a aussitôt lancé un appel à témoin sur ses comptes de réseaux sociaux.

Peu après, un témoin a contacté l’établissement, indiquant avoir vu une automobiliste faire monter Bo à bord de sa camionnette. En demandant à la conductrice ce qu’elle faisait, celle-ci lui avait répondu qu’il s’agissait de son chien.

« Elle était désolée, elle avait le chien »

Quelques jours plus tard, une femme a appelé la clinique. « J’ai entendu cette toute petite voix dire qu’elle était désolée, qu’elle avait le chien », raconte Liz Curro Beachem, qui y travaille, à CBS 58.

Son interlocutrice était, en effet, la personne qui avait emmené le quadrupède et avait fini par réaliser que son acte rendait une famille extrêmement malheureuse. Le remords l’avait ramenée à la raison.

A lire aussi : La réaction sublime d’un homme comprenant que la chienne qu’il accueille ne le quittera pas

Illustration de l'article : Le chien volé d'un homme gravement malade plonge sa famille dans le désarroi jusqu'à cet appel téléphonique empli de culpabilité
Jim N Lisa Cinelli / Facebook

Bo a ainsi pu rentrer sain et sauf auprès des siens. Lisa Cinelli a remercié tous ceux qui l’ont aidée et soutenue durant ces jours d’angoisse.

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 26/02/24

    Stupide de voler un chien alors que
    Des centaines de malheureux Toutous attendent désespérément entassés dans des Refuges !!!!......

      Répondre   Signaler


  • Image de profil