La résilience remarquable de Stanley, un chien qui a surmonté des années d'abus pour trouver enfin sa famille idéale et le bonheur

Stanley n’était pas un chien errant et vivait aux côtés de son propriétaire. Pourtant, il n’a jamais reçu l’amour et l’attention qu’il méritait. Ses traumatismes lui ont causé de profondes blessures mentales et physiques. Dans son malheur, des bienfaiteurs se sont souciés de lui et ont radicalement changé sa vie après un certain temps.

Illustration : "La résilience remarquable de Stanley, un chien qui a surmonté des années d'abus pour trouver enfin sa famille idéale et le bonheur"

Stanley, un Staffordshire Bull Terrier croisé Cane Corso n’a connu que la violence et la privation de liberté. Toutefois, aujourd'hui âgé de 7 ans, le chien n’a pas une once de méchanceté en lui. Il a porté tout le poids de ses traumatismes sur ses épaules, mais peut désormais souffler grâce à la mobilisation de bons Samaritains.

Ces derniers travaillent pour la RSPCA du Derbyshire (Royaume-Uni). Dans le cadre de leurs missions, ils sauvent et prennent en charge des animaux en détresse, puis leur cherchent une famille aimante. C’est ainsi qu’ils ont fait la rencontre de Stanley, qui vivait à l’époque dans des conditions déplorables.

« Ce n'était pas un lieu de réconfort et de gentillesse »

Le grand canidé passait le plus clair de son temps à l’extérieur : « Il vivait dans une sorte de casse, son quotidien entremêlé par des barbelés, des briques et la brutalité » témoignait un porte-parole de l’association. Son état physique reflétait sa qualité de vie. Son corps était parsemé de blessures qu’il s’était lui-même infligées à cause de l’anxiété, précisait le journal BBC. Il avait aussi les oreilles gravement infectées.

Lorsque les enquêteurs de la RSPCA lui ont rendu visite, ils ont négocié avec son maître afin que ce dernier accepte de le laisser partir. Ils ont fini par obtenir son approbation et Stanley a rejoint leurs locaux. C’était le début d’une nouvelle vie beaucoup plus sereine.

Illustration de l'article : La résilience remarquable de Stanley, un chien qui a surmonté des années d'abus pour trouver enfin sa famille idéale et le bonheur

RSPCA Chesterfield and North Derbyshire / Facebook

« Il porte les cicatrices d'une vie brutale ; cependant à l'intérieur, il y a un sanctuaire de bonté »

Rapidement, les sauveteurs ont été estomaqués par la gentillesse du quadrupède. Lui qui avait tant souffert faisait pourtant preuve d’une résilience sans nom : « Stanley est adorable, une douce fleur qui a poussé dans un sol rocheux » écrivait la RSPCA. Après des séances d’éducation et des soins, Stanley était enfin prêt à écrire un nouveau chapitre de son histoire.

A lire aussi : Une femme quitte tout ce qu’elle a, y compris sa famille, pour défendre la cause animale

Lui trouver la famille idéale n’a pas été une mince affaire. Il est resté 341 jours au chenil, jusqu’à ce qu’une femme lui offre sa chance. Le toutou a rejoint sa nouvelle maison le 27 avril dernier et est parti sous le regard ému de ses bienfaiteurs : « Il nous a laissé avec un gros trou en forme de Stanley dans nos cœurs, mais nous ne pouvions pas être plus heureux pour lui ».

2 commentaires