La disparition d'un chien et de sa maîtresse débouche sur une double bonne nouvelle 2 semaines plus tard au terme d'un quiproquo invraisemblable

Une famille a vécu 2 semaines d’angoisse avec la disparition d’un chien appelé Max et de sa propriétaire alors qu’ils effectuaient une simple promenade. L’entrée en scène d’un congénère de Max est venue accentuer la confusion caractérisant cette histoire, qui a toutefois connu un dénouement heureux pour tout le monde.

Illustration : "La disparition d'un chien et de sa maîtresse débouche sur une double bonne nouvelle 2 semaines plus tard au terme d'un quiproquo invraisemblable"

Introuvables depuis 15 jours, une jeune femme et son chien sont rentrés sains et saufs auprès de leur famille qui s’est agrandie, entretemps, avec l’arrivée d’un autre canidé ayant « profité » d’une méprise. Un récit rapporté par Click2Houston le jeudi 21 mars.

Le mercredi 6 mars, Christina Johnson, 27 ans, et son chien Max étaient partis se promener comme à leur habitude près de leur domicile à Houston, dans l’Etat du Texas (Etats-Unis). Ce jour-là, toutefois, le duo n’était pas revenu à la maison. A mesure que les heures passaient, la famille restée sans nouvelles du quadrupède et de sa maîtresse s’inquiétait de plus en plus. Les violentes tempêtes s’étant abattues sur la région durant les jours qui avaient suivi n’arrangeaient pas la situation.

Illustration de l'article : La disparition d'un chien et de sa maîtresse débouche sur une double bonne nouvelle 2 semaines plus tard au terme d'un quiproquo invraisemblable
Click2Houston

Les proches de Christina Johnson, notamment son père Emmanuel Johnson, étaient désespérés et multipliaient les appels à témoins à travers les réseaux sociaux et les médias locaux.

Vous êtes :

Illustration de l'article : La disparition d'un chien et de sa maîtresse débouche sur une double bonne nouvelle 2 semaines plus tard au terme d'un quiproquo invraisemblable
Click2Houston

Le « retour » de Max

Le vendredi 15 mars, Max a été retrouvé sous une pluie battante 12 kilomètres plus loin par une habitante. Il était en bonne santé, mais son pelage était en très mauvais état et, surtout, il affichait un comportement inhabituel. Emmanuel Johnson mettait cela sur le compte du traumatisme lié aux conditions difficiles dans lesquelles il avait dû survivre. « Je pense que le fait d’avoir été seul là-bas pendant 8 jours ou plus l’a mis dans cet état, mais nous avons hâte de le soigner, confiait alors le père de famille. Il n’a pas une attitude normale. Il a un peu peur. »

Illustration de l'article : La disparition d'un chien et de sa maîtresse débouche sur une double bonne nouvelle 2 semaines plus tard au terme d'un quiproquo invraisemblable
Click2Houston

Christina Johnson, elle, ne donnait toujours aucun signe de vie, amenant son papa à lui adresser un appel poignant via Click2Houston : « Reviens à la maison. Tu manques à ton père et à ta mère. Tu manques à tes frères […]. Nous voulons simplement nous assurer que tu es en sécurité ».

Illustration de l'article : La disparition d'un chien et de sa maîtresse débouche sur une double bonne nouvelle 2 semaines plus tard au terme d'un quiproquo invraisemblable
Click2Houston

Le soulagement

La quête s’est poursuivie inlassablement, tant de la part de la famille que de la police et de Texas EquuSearch, une association locale spécialisée dans la recherche de personnes disparues.

Tous ces gens ne le savaient pas encore, mais le véritable Max était toujours aux côtés de sa propriétaire.

En effet, dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 mars, ils ont tous les 2 été retrouvés indemnes. Les circonstances dans lesquelles ils ont été localisés et celles ayant trait à leurs 2 semaines de disparition n’ont pas encore été précisées, l’enquête de la police étant en cours.

Tout ce que l’on sait pour le moment, c’est que Christina Johnson et Max ont été repérés aux abords de l’université de Houston, à 30 kilomètres de leur domicile, et ramenés chez eux.

Le sosie de Max fait désormais partie de la famille, lui aussi

Le quadrupède secouru le vendredi 15 mars n’était donc pas Max, mais un congénère lui ressemblant. Ce malentendu a finalement été bénéfique au « sosie », puisqu’Emmanuel Johnson a décidé de l’adopter. Il l’a appelé Jack. C’est l’autre excellente nouvelle du jour avec le retour de Max et sa propriétaire.

A lire aussi : Un Labrador abandonné dans un refuge ne comprend pas pourquoi ses maîtres s’en vont sans lui (vidéo)

Illustration de l'article : La disparition d'un chien et de sa maîtresse débouche sur une double bonne nouvelle 2 semaines plus tard au terme d'un quiproquo invraisemblable
Click2Houston

Jack sera vacciné et toiletté gratuitement par une association baptisée Houston PetSet. Max aura droit, lui aussi, à une séance de toilettage offerte par le salon The Pet Barber.

Tout est bien qui finit bien, donc, pour cette famille texane. Elle est non seulement de nouveau au complet, mais elle compte, en plus, un membre supplémentaire désormais.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil