L'émouvant hommage des pompiers à Hatos, leur chien de recherche parti pour un monde meilleur

Hatos, chien pompier, a tiré sa révérence. La disparition de ce Berger Belge Malinois à la carrière bien remplie a été annoncée sur les réseaux sociaux par le SDIS 44 dont il faisait partie, et qui lui a rendu hommage.

Illustration : "L'émouvant hommage des pompiers à Hatos, leur chien de recherche parti pour un monde meilleur"

Hatos est l’un de ces chiens qui ont passé la majeure partie de leur vie à servir et à sauver. Ce magnifique Berger Belge Malinois n’est malheureusement plus de ce monde, une maladie ayant fini par l’emporter.

La triste nouvelle de sa mort a été annoncée le mardi 7 juin sur la page Facebook de l’Equipe cynotechnique des pompiers ligériens. Hatos appartenait, en effet, de cette unité relevant du SDIS 44 (Service départemental d'incendie et de secours de Loire-Atlantique).

Une publication à travers laquelle un vibrant hommage a été adressé au valeureux canidé, un « chien exceptionnel », courageux et tenace qui comptait des centaines de missions de recherche à son actif.

Illustration de l'article : L'émouvant hommage des pompiers à Hatos, leur chien de recherche parti pour un monde meilleur
Equipe Cynotechnique Loire-Atlantique / Facebook

Lors de ces opérations, il avait réussi à retrouver de nombreuses personnes, tant en France qu’à l’étranger d’ailleurs.

Le post nous apprend ainsi que Hatos était intervenu lors de la terrible série de séismes survenue au Népal en 2015 et qui avait fait près de 9000 morts. Déployé pendant 10 jours, le chien s’y était signalé par ses grandes performances.

A lire aussi : Les retrouvailles, près d'un an après, entre un chien militaire miraculé et sa maîtresse

« Parti calmement dans les bras de son maître »

Au cours de sa vie et de sa brillante carrière, Hatos avait réussi à franchir tous les obstacles, sauf un : la maladie. Il l’avait contractée en 2021 pendant une intervention. A cause d’une insuffisance rénale d’origine bactérienne, sa santé ne cessait de décliner.

« Il est parti calmement dans les bras de son maître jeudi soir, après être venu nous voir une dernière fois à l’entraînement », indique le post, qui lui souhaite « bon repos ».

2 commentaires