Jean Claude Van Damme interpelle les autorités bulgares via les réseaux sociaux pour tenter de sauver un Chihuahua condamné !

Emu par la situation d’une chienne qui risquait d’être euthanasiée, Jean-Claude Van Damme a adressé un appel aux autorités norvégiennes et bulgares pour la sauver. Le Chihuahua était arrivé en Norvège depuis la Bulgarie avec des documents falsifiés, d’où l’impasse.

Illustration : "Jean Claude Van Damme interpelle les autorités bulgares via les réseaux sociaux pour tenter de sauver un Chihuahua condamné ! "

Raya ne sera pas euthanasiée. L’intervention de Jean-Claude Van Damme a contribué à parvenir à cette heureuse issue, comme le rapporte L’Avenir.

Samedi dernier (17 octobre 2020), l’acteur belge de 60 ans publiait une vidéo sur les réseaux sociaux pour évoquer le cas de cette chienne Chihuahua bloquée en Norvège et qui risquait la mort, demandant aux autorités locales, mais aussi celles bulgares de faciliter son retour en Bulgarie et ainsi lui éviter l’euthanasie.

Vous êtes :

Raya était, en effet, récemment arrivée en Norvège en provenance de la Bulgarie, mais avec de faux documents. D’après Yavor Guetchev, de l’association de protection animale Vier Pfoten, la chienne n’avait « pas pu être en enregistrée à son arrivée à cause d’un faux passeport ». De ce fait, « la Norvège menaçait de l’euthanasier mardi si Sofia [NDLR : capitale de la Bulgarie] ne la reprenait pas. »

C’est en tombant sur la pétition en ligne lancée par l’acheteur norvégien de la chienne que Jean-Claude Van Damme avait pris connaissance de cette histoire et décidé d’intervenir.

Dans sa vidéo, il indique que c’est l’anniversaire de sa fille et que le lendemain serait le sien, que son « plus beau cadeau […] serait de signer une pétition, parce qu’un petit Chihuahua, qui ressemble à celui-ci [il montre celui qu’il a sur les genoux] mais un peu plus jeune, est gardé par les autorités norvégiennes », qu’il supplie de revenir sur leur décision.

Il s’adresse ensuite aux instances bulgares, rappelant qu’il a tourné de nombreux films dans ce pays. « Nous avons dépensé des millions de dollars via le tourisme […]. J’aime la Bulgarie, comme vous le savez », poursuit-il.

Tout en reconnaissant que les auteurs de la transaction avaient fauté en s’appuyant sur des documents falsifiés et se disant prêt à payer d’éventuelles amendes ou pénalités s’il le fallait, Jean-Claude Van Damme a réitéré son appel aux responsables concernés dans les 2 pays à trouver une solution pour sauver la vie de Raya.

A lire aussi : La détresse d'un chien attaché à un arbre devant un refuge disparaît à l’instant précis où il voit des bénévoles marcher dans sa direction

Finalement, sa requête a été entendue. La Bulgarie a, en effet, bien voulu faire une petite entorse au règlement sanitaire et accepté que la chienne revienne au pays. Une décision saluée par Yavor Guetchev, qui demande toutefois aux autorités bulgares de maintenir « un contrôle plus strict sur les élevages clandestins et les réseaux illégaux de commerce d’animaux ».

1 commentaire