Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Ils pensaient avoir adopté un Mastiff tibétain, jusqu’à ce qu’il se mette à marcher sur ses pattes arrière

Publié le 19/06/2018 à 15h18

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

La famille Yun vit en Chine et souhaitait adopter un Mastiff tibétain auprès d’un éleveur. Mais plus l’animal grandissait et moins il ressemblait à un chien.

Il arrive souvent que des personnes achètent des chiens alors que ce n’était pas la race qu’ils attendaient. Cela arrive aussi bien chez des particuliers, que des éleveurs ou même dans des animaleries. Mais le lien affectif est déjà établi et rares sont les propriétaires à ramener ou abandonner le chien lorsqu’ils se rendent compte du pot aux roses.

Crédit photo : Ours à collier Pixabay

La famille Yun avait acheté un magnifique chiot Mastiff tibétain auprès d’un éleveur. Plus les jours passaient et plus l’animal grossissait. Jusque-là, rien d’anormal puisque ces chiens sont très grands une fois adultes. L’appétit de l’animal était toujours plus grand, sans forcément inquiéter la famille. Mais au fil du temps, le comportement du chien devenait étrange…

« Il mangeait une gamelle de fruits et deux seaux de nouilles chaque jour. Plus il grandissait, plus il ressemblait à un ours. J'ai un peu peur des ours. » a raconté madame Yun.

Mastiff tibétain crédit PxHere

En réalité, le chien n’en était pas un… Il s’agissait bel et bien d’un ours

La famille Yun a été escroquée par l’éleveur. En effet ce dernier leur a délibérément vendu un ourson au lieu d’un chiot. Il leur a fallu deux ans avant de remarquer qu’il s’agissait d’un ours. Bien sûr, ils étaient très attachés à leur animal, mais en toute connaissance de cause, ils savaient aussi très bien qu’ils ne pourraient pas le garder.

« Il fait partie de notre famille, mais nous savons que c'est un animal sauvage et qu'il devrait retourner dans la nature. Mais avant, comme nous craignions qu'il ne soit pas capable de s'adapter à l'environnement sauvage et de survivre, nous avons donc décidé de le confier à la police forestière. »

Ours à collier crédit Wikipedia

Comment la famille n’a-t-elle pas décelé avant que leur chien était un ours ?

Les Mastiffs tibétains sont réputés pour être des minis ours. Ils sont très grands et surtout très poilus. La différence est tout de même très flagrante. Mais les ours bruns ressemblent beaucoup aux Dogues du Tibet, tant par leur pelage que par leur taille : les femelles sont plus petites que les mâles.

Un Mastiff tibétain peut mesurer jusqu’à 66 cm au garrot et leur poids peut avoisiner les 80 kg. Le Dogue du Tibet est un chien puissant, musclé et assez massif. Ils sont extrêmement agiles en dépit de leur stature imposante. Ils ont aussi une grosse tête surplombée par des oreilles pointues et des yeux marron très expressifs.

A lire aussi : "Apprendre à son chien à marcher en laisse"

Mastiff tibétain crédit Wikimedia Commons

D’autres cas similaires ont déjà été recensés

La famille Yun n’est pas la seule à avoir adopté un animal sauvage. En effet, d’autres personnes ont adopté à leur insu, des renards, des rats, etc. Mais lorsqu’ils s’en sont rendu compte, ils ont été tristes de savoir qu’il fallait s’en séparer. La famille Yun quant à elle, a amené leur ours au refuge Yunnan Wildlife, afin qu’il soit entre de bonnes mains. Ils sont les bienvenus pour venir voir leur petit protégé, qu’ils ont laissé ici avec le cœur gros.

A propos de l'auteur :

1195 partages

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !