Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Haute-Loire (43) : les habitants pensaient voir un loup, c'était un chien !

Publié le 24/03/2016 à 16h59

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Haute-Loire (43) : les habitants pensaient voir un loup, c'était un chien !"

Des habitants de la Haute-Loire et de la Drôme ont récemment fait état de la présence d’un ou de plusieurs loups, certains d’entre eux ayant pris des photos. Des experts de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage ont étudié ces clichés et en ont conclu qu’il s’agissait d’un chien-loup.

A priori, entre le chien et son lointain ancêtre le loup, il est facile de faire la distinction au premier coup d’œil. A priori seulement, car certaines races de chiens-loups prêtent à confusion quand on manque d’expertise. Celle des agents de l’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) qui ont été appelés à étudier les photographies prises par des habitants auvergnats leur ont permis de trancher : ce que les témoins prenaient pour un loup était, en fait, un chien-loup, et plus précisément un Chien Loup Tchécoslovaque.

Au départ, les experts de l’ONCFS ne savaient pas s’ils avaient affaire à un seul animal ou plusieurs. Ils étaient simplement certains qu’il s’agissait de grands canidés.

A lire aussi : "Pourquoi mon chien fait-il le loup ?"

Entre le 11 et le 15 mars, plusieurs personnes ont déclaré avoir aperçu un ou plusieurs loups dans les communes de Pébrac, Siaugues Sainte-Marie, Saugues, Croisances et, plus à l’est, celle de Malataverne dans la Drôme. Parmi ces témoins, certains ont eu le temps de réaliser des clichés. C’est justement sur la base de ces images que l’équipe de l’ONCFS a pu observer des caractéristiques morphologiques propres au Chien Loup Tchécoslovaque chez l’animal en question, écartant la thèse du loup.

Issue du croisement entre le Berger Allemand et le Loup des Carpates, cette race est l’une des 2 variétés de chiens-loups à être reconnue officiellement par la Fédération Cynologique Internationale, l’autre étant le Chien Loup de Saarloos.


Crédit photo : Le Progrès / Photo DR


Crédits photos : Vincent JOLFRE / Centre France

596 partages

Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • denise simonin a écrit : 27/01/17

    j habite en haute loire je cours beaucoup dans les bois avec mon chien je cherche des empreintes pour m amuser je doute qu il y est des loups Quand j avais 3 bouviers en même temps chaque fois qu un mouton était tué par des chiens errants c est drole c était toujours des chiens noirs et gros jusqu a ce que les voisins me connaissent et comprennent que mes chiens n étaient jamais seuls hors du terrain mais en haute Loire les croyances au loups sont durs !!!!!

     Répondre  Signaler