Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Etats-Unis : Pas d’allègement de peine pour une chienne jugée « dangereuse » et détenue depuis 16 mois

Publié le 20/07/2017 à 17h57

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Etats-Unis : Pas d’allègement de peine pour une chienne jugée « dangereuse » et détenue depuis 16 mois"

Pinky avait attaqué un chat en mars 2016, ce qui lui a valu d’être saisie et d’être catégorisée comme « dangereuse » par un juge. Depuis, sa propriétaire se bat pour obtenir sa libération.

Pinky ne reviendra pas chez sa propriétaire de sitôt, c’est ce que nous apprend le journal en ligne The Des Moines Register. Lawrence McClellan, juge à la cour de district de la ville de Des Moines, dans l’Etat de l’Iowa, a en effet rejeté la requête de la maîtresse de Pinky, Diane Helmers. Cette dernière avait formulé une demande de libération contre une caution de 1000 dollars (870 euros environ).

Cela fait maintenant 16 mois que Pinky, 7 ans, a été confiée au chenil de l’Animal Rescue League of Iowa. Cette saisie est intervenue après que la chienne ait attaqué un chat le 29 mars 2016 et que le juge McClellan ait décidé qu’elle devait être considérée comme dangereuse. L’animal risque ainsi d’être euthanasié.

Diane Helmers, fondatrice d’un refuge animalier baptisé Agape Fosters à Reinbeck, se bat depuis tout ce temps pour récupérer sa chienne. Le 24 mai dernier, elle avait fait appel de la décision du juge, confirmée le mois précédent. D’après elle, Pinky « n’avait jamais mordu personne auparavant ou tué un autre animal. D’autres chiens qui ont fait des choses de ce type ont été remis à leurs propriétaires ». Elle ajoute qu’elle ne se serait « jamais autant battue pour elle si Pinky était vraiment dangereuse ».

Déterminée à aller jusqu’au bout de son combat, Diane Helmers envisage de saisir la Cour Suprême de l’Etat de l’Iowa.

A lire aussi : "Comment savoir si votre chienne est enceinte ?"

Pinky lorsqu'elle n'était encore qu'un tout jeune chiot (photo : The Des Moines Register)

A propos de l'auteur :

1 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !