Entassé avec 2000 congénères dans une fourrière en Roumanie, ce chien rêve d'une famille à aimer (vidéo)

« Nul n'est épargné par les tribulations de la vie. » Pas même les animaux. En Roumanie, Brutus a connu les affres de la fourrière. Entassé avec près de 2 000 autres chiens à Bacau, maigre et atteint d’une maladie de peau, il a essayé tant bien que mal de survivre. Perdu au milieu de cette misère, Brutus a pu retrouver l’espoir le jour où il a rencontré l’équipe du Peanut’s Dog shelter

Illustration : "Entassé avec 2000 congénères dans une fourrière en Roumanie, ce chien rêve d'une famille à aimer (vidéo) "

Ne vous fiez pas à son nom : Brutus est l’incarnation de la douceur et de la gentillesse. Pourtant, la plupart des humains dont il a croisé la route ne lui ont témoigné aucune tendresse.

Attrapé par les « dogcatchers » en Roumanie, le va-nu-pattes s’est retrouvé du jour au lendemain dans la fourrière publique de Bacau… qui entasse 2 000 chiens sur 11 hectares.

« La majeure partie des chiens se débrouillent par eux-mêmes pour survivre, déclare une porte-parole de l’association Loulous sauvés in extremis, car il n’est pas possible d’en nourrir autant et de leur apporter des soins de façon individuelle. […] Brutus était très mince et avait de gros problèmes de peau. Il n’avait plus de poils sur 60 % du corps. »

Illustration de l'article : Entassé avec 2000 congénères dans une fourrière en Roumanie, ce chien rêve d'une famille à aimer (vidéo)

© Association Loulous sauvés in extremis

Ce grand gaillard, âgé d’environ 6 ans, a heureusement aperçu la lumière au bout du tunnel. La Providence a mis sur son chemin une amoureuse des animaux, Elena, ayant fondé le Peanut’s Dog shelter.

« Si Elena ne l’avait pas récupéré, il serait certainement mort, car il était trop fragile », souligne notre interlocutrice.

Illustration de l'article : Entassé avec 2000 congénères dans une fourrière en Roumanie, ce chien rêve d'une famille à aimer (vidéo)

© Association Loulous sauvés in extremis

L’amour à l’état brut

Depuis son sauvetage en 2021, Brutus se porte mieux. Il pèse aujourd’hui entre 35 et 40 kg.

« Totalement remis » de sa maladie dermatologique et « méconnaissable », ce magnifique chien a hâte de commencer un nouveau chapitre de sa vie au sein d’une famille aimante.

Illustration de l'article : Entassé avec 2000 congénères dans une fourrière en Roumanie, ce chien rêve d'une famille à aimer (vidéo)

© Association Loulous sauvés in extremis

« C’est un chien très doux et gentil. Il est d’un tempérament calme, câlin avec les adultes et les enfants, indique notre source, Brutus est juste une bonne patte qui a plein d’amour à donner. » Sur sa fiche d’adoption, les bénévoles ajoutent que Brutus s’entend avec les chats et ses congénères, « mais se montre dominant avec les mâles ».

Qui l’aidera à faire le deuil de son passé et lui offrira ce dont il a toujours rêvé ?

Illustration de l'article : Entassé avec 2000 congénères dans une fourrière en Roumanie, ce chien rêve d'une famille à aimer (vidéo)

© Association Loulous sauvés in extremis

« En Roumanie, les chiens errants sont partout »

Originaires de France et de Belgique, les bénévoles de l’association Loulous in extremis « sont tombés amoureux des chiens roumains ». L’organisme travaille avec des refuges situés à Bacau, Foscani et Pascani.

« En Roumanie, les chiens errants sont partout, que ce soit dans les villages, le long des routes ou dans les villes. Leurs conditions de vie sont particulièrement rudimentaires, expliquent les volontaires, le climat est très rude […], les menaces, directement influencées par les humains sont monnaie courante : empoisonnements, mises à mort directes et accidents sur la route. Ajoutez à cela les maladies, les blessures causées par des bagarres avec d’autres chiens et le manque de nourriture. »

Illustration de l'article : Entassé avec 2000 congénères dans une fourrière en Roumanie, ce chien rêve d'une famille à aimer (vidéo)

© Association Loulous sauvés in extremis

« Avec peu de stérilisations, le nombre de chiens errants a explosé ces dernières décennies, poursuivent-ils, face à ces larges populations de chiens, la Roumanie a adopté une réponse radicale : des campagnes d’extermination de masse. Ils étaient pourchassés pour être matraqués, fusillés ou capturés pour être placés en fourrière. Dans bien des cas, les chiens meurent dans d’étroites cages délabrées et rarement nettoyées, de maladie ou de faim. […] D’autres fourrières choisissent d’euthanasier massivement. »

Nous ne connaîtrons jamais avec exactitude toutes les horreurs que Brutus a vues au cours de sa vie d’errance et « d’emprisonnement ». Mais ce dont nous sommes certains, c’est que ses beaux yeux naguère éteints reflètent désormais la flamme de l’espoir et l’amour à l’état brut.

A lire aussi : En voyant un chiot en mauvaise posture, un chien bienveillant accourt pour l'aider (vidéo)

Illustration de l'article : Entassé avec 2000 congénères dans une fourrière en Roumanie, ce chien rêve d'une famille à aimer (vidéo)

© Association Loulous sauvés in extremis

Pour obtenir de plus amples informations sur Brutus, merci de contacter directement l’association Loulous sauvés in extremis : [email protected].

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil