En Corrèze, une chienne accompagne les victimes de violences lors des procès pour les aider à témoigner

2 jeunes sœurs ont bénéficié du soutien d’une chienne spécialement formée alors qu’elles étaient appelées à s’exprimer sur les violences dont elles avaient été victimes. Samba la Golden Retriever intervient auprès des enfants, mais aussi des adultes pour les aider à témoigner lors des procès et enquêtes de police.

Illustration : "En Corrèze, une chienne accompagne les victimes de violences lors des procès pour les aider à témoigner"

Le mercredi 21 septembre, une chienne se trouvait à l’hôpital de Tulle (19) pour une mission tout à fait spéciale. Samba, Golden Retriever de 18 mois, jouait avec une fillette victime, avec sa sœur, de violences familiales. Elle était là pour la réconforter, mais aussi pour l’aider à parler de ce qui lui était arrivé, afin d’aider la police dans son enquête, rapportait France Bleu.

Samba était accompagnée de Nelly Hoppn, éducatrice canin, et le brigadier-chef Karine Baril, enquêtrice de police judiciaire au commissariat de Tulle. Grâce à la présence rassurante du canidé, l’enfant a trouvé le courage de se confier et de livrer ainsi des informations précieuses pour les investigations.

Samba intervient partout où il le faut pour épauler les victimes, notamment les plus jeunes, et faire en sorte qu’elles aient moins de mal à mettre des mots sur leurs souffrances. Elle le fait en milieu hospitalier, donc, mais aussi au tribunal ou encore au cabinet du juge d’instruction, des lieux qui peuvent être intimidants pour ces personnes. Ce qui, ajouté à leurs traumatismes, rend difficile la prise de parole.

L’expérience des chiens d’assistance judiciaire est inédite dans la région, mais elle est déjà bien installée ailleurs. On a ainsi pu le voir très récemment lors du procès de l’accident de Millas, ainsi qu’à l’étranger et notamment dans les pays anglo-saxons, souligne France Bleu.

Une présence apaisante et libératrice

Leur présence est bénéfique à plus d’un titre pour ces gens, en particulier les enfants. Se retrouvant dans un contexte stressant, ces derniers sont apaisés par l’accompagnement des canidés. Leur rythme cardiaque diminue et la libération d’ocytocine, l’hormone du bien-être, est stimulée.

Ayant côtoyé les élèves de la commune de Meilhards et des personnes en situation de handicap dans le cadre de sa formation, Samba remplit sa mission à la perfection, comme on a pu le constater avec les sœurs de 7 et 11 ans à l’hôpital de Tulle.

A lire aussi : Des chiens pour réconforter les jeunes victimes de violences lors de leur audition par les gendarmes

Illustration de l'article : En Corrèze, une chienne accompagne les victimes de violences lors des procès pour les aider à témoigner
Police nationale de la Corrèze / Facebook

Un 2e chien poursuit actuellement son apprentissage pour lui emboîter le pas et aider, lui aussi, les victimes à témoigner dans le Limousin. Il est, quant à lui, porté par l’association ARAVIC.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil