Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Elle croyait son chien euthanasié et découvre, 5 mois plus tard, qu’il était toujours en vie

Publié le 20/10/2017 à 15h20

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Elle croyait son chien euthanasié et découvre, 5 mois plus tard, qu’il était toujours en vie "

Une femme du New Jersey était persuadée que son chien, gravement malade, avait été euthanasié en mai dernier. Elle a été choquée d’apprendre qu’il était en fait toujours en vie et gardé par une employée d’un hôpital vétérinaire.

En mai dernier, Keri Levy et sa famille avaient emmené leur chien de 15 ans, un Pinscher Nain prénommé Caesar, à l’hôpital vétérinaire Briarwood à Howell, dans l’Etat du New Jersey. Après l’avoir examiné, le Dr George Menez a découvert que l’animal souffrait d’une maladie hormonale, le syndrome de Cushing (excès de sécrétion de cortisol) et qu’il valait mieux l’euthanasier, comme le rapporte le site NJ.

Plus tard dans la soirée, Mme Levy a reçu un appel de la part de l’hôpital, apprenant que Caesar « reposait désormais en paix ». Elle a simplement été invitée à venir chercher son collier.

5 mois se sont écoulés depuis, jusqu’au choc de ce dimanche 16 octobre : une personne souhaitant garder l’anonymat a révélé à Keri Levy que son chien n’avait pas été euthanasié et qu’il vivait chez une employée de l’hôpital vétérinaire.

A lire aussi : "Les consultations vétérinaires fondamentales pour mon chiot pendant sa première année"

Prévenue, la police de Howell a déclaré mardi que l’incident faisait l’objet d’une enquête et qu’elle avait sommé l’employée en question de rendre Caesar à sa propriétaire. Ce qui a été fait. Hélas, le chien était très mal en point ; il avait perdu plusieurs kg et était extrêmement affaibli.

Un autre vétérinaire, qui avait toute la confiance de Mme Levy, a réexaminé Caesar et expliqué à sa maîtresse qu’il fallait l’euthanasier pour de bon. Cette fois-ci, les souffrances du Pinscher Nain ont vraiment pris fin. Sa propriétaire n’a pu le revoir que pendant une heure de temps avant l’examen final et l’euthanasie.

La Société pour la prévention de la cruauté animale du comté de Monmouth (Monmouth County Society for the Prevention of Cruelty to Animals) a également ouvert sa propre enquête. De son côté, Keri Levy a contacté un responsable de l’hôpital vétérinaire Briarwood qui a affirmé Dr George Menez et l’employée qui avait récupéré Caesar ne faisaient plus partie du personnel de l’établissement.

Photo : Spencer Kent | NJ Advance Media pour NJ.com

0 partage

Mango, la chienne de race Berger Australien de Pierre D. a été retrouvée inconsciente un matin. Grâce à la réactivité et l'efficacité de la mutuelle pour chien qu'il avait souscrite, l'ensemble des frais de vétérinaire a été pris en charge et Mango a été sauvée !

Si vous aimez votre chien, faites comme Pierre, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires