Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Marseille : Des chiens « détecteurs » pour combattre les punaises de lit !

Publié le 04/06/2019 à 17h36 Modifié le 05/06/2019 à 08h27

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Marseille : Des chiens « détecteurs » pour combattre les punaises de lit !" Photo d'illustration

A Marseille, les punaises de lit ont envahi de nombreux quartiers, et n’ont pas épargné les lieux publics comme les écoles et les hôpitaux. Face à cette recrudescence de ces parasites piquants, la ville se repose sur une brigade canine pour les détecter et sur une machine suédoise pour les éradiquer. Méthode payante !

Elles sont ovales, marron et sans ailes. Elles mesurent environ 5 à 8 mm et incarnent un véritable fléau pour la cité phocéenne qui a décidé de les combattre. Sous peine d’être piqué, encore et encore, sous vos draps, en pleine nuit. Elles, ce sont les punaises de lit. Elles ont envahi la ville de Marseille. Partout, au domicile de particuliers, dans les hôtels, les hôpitaux et les écoles.

A lire aussi : "Le traitement des puces chez le chien"

C’est un « désagrément de taille », concède l’adjoint au maire délégué à l’hygiène et la santé, chez nos confrères de La Provence. Le combat a d’abord été mené à l’aide d’insecticides. Mais, coûteux et impossible à déployer sur de grandes surfaces, il ne peut être poursuivi efficacement. Alors, il fallait passer à la vitesse supérieure. Vitesse rendue possible grâce à une brigade canine experte en la matière.

Le combo chiens + machine

Des chiens « détecteurs qualifiés et expérimentés » comme l’assure Eco-flair, société toulonnaise choisie pour combattre cette invasion. Plus aucune punaise n’a échappé à ces canidés, même s’il convenait après de les éradiquer. Comment ?

Fini la solution de les congeler à -20°C ou de tout laver à plus de 60°C. Trop contraignant. La solution miracle provient d’une machine suédoise. Une tente isolante avec de petites sondes. Le tout dégage de la vapeur à plus de 60°C.

Une quarantaine de pièces à la fois

Face aux 10 tonnes de vêtements réceptionnés ces dernières semaines, le Samu social marseillais a commandé de nombreuses machines. Cela permet de traiter efficacement une quarantaine de pièces à la fois, contre une vingtaine pour la machine à laver. Six écoles ont déjà vu ces chiens renifleurs et ces machines à la pointe de la technologie venir déloger des punaises qui s’y étaient installées.

Reste désormais à trouver une autre solution pour les particuliers, qui n’ont pas les moyens de se payer une telle intervention…

A propos de l'auteur :

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 05/06/19

    oui, c'est bien beau cette machine mais comme il est dit dans la fiche, et les particuliers, comment ils font ???

     Répondre  Signaler