Dans un marché indonésien, une femme voit 4 chiens sur le point d'être vendus pour leur viande et décide d'intervenir

Le combat contre la cruauté envers les animaux mené par Lola Webber a permis de sauver quatre chiens d’une mort certaine. Les pauvres petits vivaient dans des conditions atroces et menacés d’être abattus puis vendus pour moins de 6 euros.

Illustration : "Dans un marché indonésien, une femme voit 4 chiens sur le point d'être vendus pour leur viande et décide d'intervenir"

Lola Webber est une militante des droits des animaux. Originaire de Londres, la jeune femme de 39 ans s’est exilée sur l’île de Bali en Indonésie avec sa famille et ses chiens de sauvetage. À travers Humane Society International, dont elle est la fondatrice et la directrice, elle lutte contre le commerce de viande de chiens et de chats dans cette région depuis 2009.

Très tôt le matin du 26 mars 2022, Lola et son équipe se dirigent vers le marché de Tomohon, sur l’île de Saluwesi, dans le but de sauver des chiens. À leur arrivée, le spectacle est horrifiant.

Illustration de l'article : Dans un marché indonésien, une femme voit 4 chiens sur le point d'être vendus pour leur viande et décide d'intervenir

Humane Society International

Autour d’eux, un véritable massacre. Il ne reste plus qu’une seule cage contenant 4 petits chiens vivants. Tous les autres avaient été massacrés aux yeux de tous, dans l’indifférence totale. Impossible pour Lola et ses acolytes de laisser ces chiens au même triste sort.

Lola raconte au Mirror : « Nous avons pu obtenir la libération des chiens et j'ai essayé de leur offrir du réconfort à travers les barreaux, mais ils n'avaient connu que la violence des humains et ne pouvaient pas me faire confiance ».

Les bons samaritains se sont empressés de déplacer la cage aussi loin que possible du marché des horreurs. Lola témoigne : « Nous avons porté la cage des chiens hors du marché, le cœur lourd, soulagés de partir avec eux, mais extrêmement tristes pour ceux qui y ont perdu la vie ».

Illustration de l'article : Dans un marché indonésien, une femme voit 4 chiens sur le point d'être vendus pour leur viande et décide d'intervenir
Humane Society International

Désormais entre de bonnes mains, les chiens reprennent doucement goût à la vie

Les quatre chiens à peine plus âgés que des chiots étaient extrêmement maigres. Ils étaient terrifiés et se cachaient désespérément les uns derrière les autres. Ils ont été confiés à un refuge géré par Animal Friends Manado Indonesia (AFMI), qui a l’habitude de gérer les cas provenant du commerce de viande de chats et de chiens.

Un des chiens n’a malheureusement pas survécu. Les trois autres en revanche sont en voie de guérison grâce aux soins prodigués et à la bienveillance des membres du refuge. Lorsqu’ils seront prêts et en confiance, ils pourront être adoptés par une famille aimante.

Par ailleurs, grâce au dévouement du Humane Society International, un nombre croissant de territoires bannissent et punissent désormais ces pratiques.

A lire aussi : Dressé pour aider les patients atteints de démence, un Labrador d’assistance apporte de la joie aux familles qui l'accueillent

Illustration de l'article : Dans un marché indonésien, une femme voit 4 chiens sur le point d'être vendus pour leur viande et décide d'intervenir
Humane Society International / Facebook

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 09/05/22

    horrible, horrible !!!! mille mercis à cette dame et à son association d'avoir pu sauver 4 chiens (hélas, un est décédé) de cette barbarie (je pense tellement aux autres qui ont laissé leur vie) !!! quand est ce que cette barbarie va s'arrêter ???

      Répondre   Signaler


  • Image de profil