Dans l'incapacité de subvenir aux besoins de son chien, elle décide de le placer en refuge. 3 ans plus tard, les retrouvailles sont explosives ! (Vidéo)

Publié le 20/12/2020 à 07h46

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Emotion

A bout financièrement, une jeune femme avait dû prendre la douloureuse décision de confier sa chienne à une famille d’accueil. Dès que sa situation s’est améliorée, elle est allée la récupérer. Elle ne savait pas trop comment l’animal allait réagir.

Mya est une adorable chienne de race Braque Hongrois à poil court (ou Vizsla) qui vivait avec sa maîtresse depuis 3 ans. Elles étaient inséparables, mais elles ont hélas été contraintes de se priver l’une de l’autre.

La jeune femme traversait une période extrêmement difficile sur le plan financier. Elle peinait à joindre les 2 bouts et faisait d’énormes sacrifices pour parvenir à nourrir sa chienne et en prendre soin. Ayant perdu son travail et sans logement décent, elle devait prendre la décision qu’elle redoutait tant : se séparer de Mya.

Elle l’a donc confiée à une famille d’accueil, le temps de se donner un nouveau départ, comme le raconte Animal Channel. La séparation a toutefois duré plus longtemps que prévu.

Finalement, après d’inlassables recherches, la propriétaire de Mya a fini par retrouver un emploi, puis un domicile. Elle pouvait enfin récupérer son amie de toujours.

La famille d’accueil a déposé Mya dans un refuge pour le grand rendez-vous. Sa maîtresse était heureuse et excitée, mais elle avait quelques appréhensions. Comment la chienne allait-elle réagir ? Allait-elle la reconnaître ? Lui en voulait-elle ?

Lorsqu’elle a enfin pu ouvrir la porte de la cage de transport dans laquelle se trouvait la chienne, tous les doutes se sont envolés. Les gémissements de Mya prouvent à quel point sa maman lui avait manqué.

Voici la vidéo montrant ce moment plein d’émotion :

A lire aussi : Inquiet à l’idée de voir sa maman prendre un bain, ce chien ne permet pas qu’elle lâche sa patte et prenne le risque de se noyer ! (Vidéo)

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 22/12/20

    quel déchirement d'être obligée de se séparer de son animal adoré...mais quelles belles retrouvailles.

     Répondre  Signaler


Articles en relation