Coronavirus : Bibou lance une campagne pour l’accueil des animaux des soignants et des personnes hospitalisées

Bibou, plateforme sociale pour l’hébergement gratuit des animaux de compagnie, s’engage dans la chaîne de solidarité contre les effets de la Covid-19. Elle encourage les accueillants à garder les compagnons des personnes à risque : personnel soignant et patients hospitalisés.

Illustration : "Coronavirus : Bibou lance une campagne pour l’accueil des animaux des soignants et des personnes hospitalisées"

Confinement, isolement… La pandémie de coronavirus a d’ores et déjà bouleversé notre quotidien, mais aussi celui de nos chiens, chats et autres animaux de compagnie, qu’il demeure toutefois possible de promener en remplissant une attestation de déplacement dérogatoire.

La situation est encore plus compliquée pour les personnes qui, parmi les propriétaires d’animaux, sont directement confrontées au virus responsable de la Covid-19. Il s’agit tant des membres du personnel soignant que des personnes hospitalisées. Qui pour s’occuper de leurs compagnons à poils, à plumes ou à écailles ?

Bibou a pensé à tous ces gens et lance une campagne de sensibilisation pour la garde de leurs animaux de compagnie par les accueillants qui sont disposés à le faire. Toujours gratuitement, bien entendu, puisque c’est le principe de la plateforme solidaire, que nous vous avions présentée le mois dernier.

Illustration de l'article : Coronavirus : Bibou lance une campagne pour l’accueil des animaux des soignants et des personnes hospitalisées

Bibou invite donc :

A lire aussi : Un chien atteint de surdité apprend la langue des signes aux côtés de sa maîtresse (vidéo)

  • Les gens qui connaissent des médecins, infirmières et autres soignants, possédant un animal de compagnie, à inviter ceux-ci à s’inscrire sur le site mon-bibou.fr.
  • Celles et ceux qui souhaitent venir en aide aux personnes hospitalisées en gardant leurs animaux, à s’inscrire également en tant qu’accueillants.

La plateforme Bibou rappelle, au passage, que ces services doivent être effectués dans le voisinage immédiat et dans le respect des mesures de distanciation sociale. Sans oublier l’attestation de déplacement dérogatoire évoquée plus haut, à présenter en cas de contrôle lors des sorties des animaux pour leurs besoins physiologiques.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil