Contraint à abandonner son chien parce qu'il inquiétait le voisinage, il déménage pour avoir le droit de le récupérer !

Publié le 20/12/2020 à 19h32

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Emotion

Illustration : "Contraint à abandonner son chien parce qu'il inquiétait le voisinage, il déménage pour avoir le droit de le récupérer !" © Austin Animal Center / Facebook

Les relations avec le voisinage devenues tendues en raison de son chien, Lewis Jiminez avait été contraint de prendre la douloureuse décision de se séparer de l’animal, sans quoi, il aurait perdu son logement. Il lui avait toutefois promis qu’il le récupérerait. Il a tenu parole.

Titus avait 8 mois quand Lewis Jiminez l’a adopté dans un refuge situé à Austin, dans l’Etat du Texas.

Les autres locataires de la résidence où l’homme habitait ne voyaient pas d’un bon œil l’arrivée de ce Pitbull, raconte Animal Channel. L’un d’eux s’en est d’ailleurs plaint à plusieurs reprises auprès du propriétaire de l’immeuble. En quelques années, la situation s’est considérablement tendue.

Pourtant, Lewis Jiminez prenait toutes ses précautions pour que la cohabitation se déroule sans accroc. Il se levait à 4 heures du matin pour promener son chien sans gêner personne. Un incident est toutefois venu compliquer les choses.

Un jour, son petit-fils de 10 ans a eu la mauvaise idée de sortir Titus. A peine s’est-il retrouvé dehors que le Pitbull s’est approché du voisin en question. Ce dernier a affirmé, par la suite, que le canidé avait foncé sur lui et qu’il lui avait mordu le bout du doigt. Il n’avait pourtant aucune preuve de ce dont il l’accusait.

Lewis Jiminez s’est retrouvé dans l’obligation de prendre une décision extrêmement difficile. Il devait se séparer de Titus s’il ne voulait pas se retrouver sans logement. C’est donc la mort dans l’âme qu’il a ramené son chien au refuge, 4 ans après l’avoir adopté.

Il lui a fréquemment rendu visite et, à chaque fois, il lui promettait qu’il trouverait un moyen de le récupérer. L’homme y a travaillé dur et, au bout de 4 mois, son vœu a été exaucé. Lewis Jiminez a, en effet, pu trouver une autre maison où les animaux sont acceptés et dans son budget.

Sans perdre temps, il est allé chercher son ami Titus au refuge, où on avait bien pris soin de lui durant cette longue période de séparation. Depuis, le Pitbull et son maître n’ont plus été privés l’un de l’autre.

A lire aussi : Violemment attaqué à la machette en 2012, ce chien au visage mutilé ne pensait jamais trouver une famille (vidéo)

A propos de l'auteur :

0 partage

Mango, la chienne de race Berger Australien de Pierre D. a été retrouvée inconsciente un matin. Grâce à la réactivité et l'efficacité de la mutuelle pour chien qu'il avait souscrite, l'ensemble des frais de vétérinaire a été pris en charge et Mango a été sauvée !

Si vous aimez votre chien, faites comme Pierre, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

5 commentaires

Articles en relation