Château-Gontier (53) : ils pensaient secourir un chat coincé sous une voiture. Ils ont eu affaire à un chien

Une association mayennaise dédiée au sauvetage des chats errants de la commune a été appelée à recueillir un animal réfugié sous un véhicule. En arrivant sur les lieux, le bénévole s’est rendu compte qu’il s’agissait en fait d’un petit chien, un Yorkshire Terrier.

Illustration : "Château-Gontier (53) : ils pensaient secourir un chat coincé sous une voiture. Ils ont eu affaire à un chien"

A Château-Gontier, dans le département de la Mayenne, l’association Chat-o-cats s’est spécialisée dans le sauvetage de chats qui sont en situation de détresse dans la commune. C’est donc cette organisation qui a été contactée, mardi dernier au soir vers 17h45, pour aller porter secours à ce qui semblait être un chat qui avait trouvé refuge dans la roue d’une voiture, boulevard Emile-Jamet.

Néanmoins, lorsque le bénévole de Chat-o-cats est arrivé sur les lieux, il s’est rendu compte qu’il n’allait pas avoir affaire à un « client » habituel ; ce n’était pas un félin qui était coincé sous le véhicule, mais un petit chien, un Yorkshire Terrier. Il s’y était caché après avoir été bousculé par une voiture, d’après le récit rapporté par Ouest-France.

L’animal était particulièrement apeuré et pouvait réagir de manière brutale vis-à-vis du bénévole, mais celui-ci avait l’habitude de ce genre de situation. Le véhicule immobilisé, c’est un véritable embouteillage qui s’est formé sur cette voie. Le sauveteur devait donc agir le plus rapidement possible.

Il a finalement réussi à extirper le chien de sa cachette, puis l’a conduit chez un vétérinaire dans la proche commune d’Azé. Rien de grave n’a été diagnostiqué chez le Yorkshire Terrier, hormis une légère blessure à la patte arrière.

Les gendarmes ont tout de même tenu à vérifier que l’animal portait bien une puce d’identification afin d’en connaître les propriétaires. Pour le capitaine Bruno Bac, commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Château-Gontier interrogé par Ouest-France, il était essentiel de les trouver car le chien « avait mordu quelqu’un qui avait essayé de le sortir du véhicule. »

L’animal est en bonne santé et a été remis à sa famille.

A lire aussi : Cette promeneuse de chiens raconte comment son activité auprès des canidés l'a aidée dans sa santé mentale

Photo de Jean et Léo Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon !
Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil