Ce petit chien adore la vie à la ferme et prend son rôle de berger très à coeur (vidéo)

Inca est le plus petit chien de berger du monde, mais elle n’est certainement pas la moins douée dans ce domaine. Elle fait même son travail avec une maîtrise et une énergie remarquables.

Illustration : "Ce petit chien adore la vie à la ferme et prend son rôle de berger très à coeur (vidéo)"

Quand il est question de chiens de conduite de troupeaux, on pense tout de suite au Border Collie ou encore au Berger Australien. Ce n’est assurément pas une chienne croisée Jack Russell Terrier qui nous viendrait à l’esprit en premier lieu. Pourtant, c’est bien ce qu’est Inca, qui excelle dans ce très exigeant métier, comme le raconte Wales Online.

Agée de 4 ans, Inca vit dans une ferme familiale située dans le comté de Kilkenny, dans le Sud de l’Irlande. Sa propriétaire Suzanna Crampton pratique l’agriculture régénératrice et élève des moutons Zwartbles, une race originaire des Pays-Bas. L’exploitation appartient à sa famille depuis le début du 19e siècle.

Des prédispositions naturelles que sa maîtresse ne soupçonnait pas

Sur YouTube, elle publie régulièrement des vidéos présentant sa ferme et son travail. Inca apparaît dans plusieurs d’entre elles, comme celle (ci-dessous) postée en avril 2020 et où on peut voir la petite chienne à l’œuvre.

Les images montrent à quel point Inca s’investit dans sa mission qu’est celle de rassembler les moutons de sa maîtresse. Elle les encadre lorsqu’ils sortent pour se nourrir, se rendent au verger pour brouter de l’herbe et reviennent dans leur enclos. Malgré sa petite taille, la chienne fait preuve d’autorité et ne laisse rien au hasard ; dès qu’un des ovins s’écarte du groupe ou est à la traîne, il a droit à un rappel à l’ordre bruyant et énergique de sa part.

Suzanna Crampton avait adopté Inca en 2017, alors qu’elle n’était encore qu’un tout jeune chiot. A 10 mois, elle affichait déjà des dispositions pour le rassemblement de troupeaux. Sa propriétaire explique que sa manière de procéder diffère du Border Collie, par exemple, et se rapproche davantage de celle du Huntaway, une race néo-zélandaise non reconnue par la FCI.

Une chienne intelligente et tenace

A la ferme, son aide est précieuse et indispensable. La famille compte 4 autres chiens : une femelle Berger Allemand, un Border Collie, un croisé et Maya, la fille d’Inca. D’ailleurs, cette dernière semble lancée sur les traces de sa mère. Elle l’observe beaucoup et la suit souvent, comme on peut le voir à plusieurs reprises dans la vidéo.

A lire aussi : Ce chiot Chihuahua né sans pattes avant fait preuve d’une joie de vivre à toute épreuve et adore se blottir contre ses peluches

L’agricultrice décrit Inca comme « intelligente et tenace ». La chienne adore son travail, mais elle apprécie aussi les moments de détente et ceux où elle est bichonnée, notamment par le chat Ovenmitt. Dans une autre séquence publiée sur YouTube, on peut assister à un magnifique échange de tendresse entre le félin et le canidé.

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 14/03/22

    trop chou, pourquoi n'y aurait-il que les border ou berger australien pour "exercer" cette profession....même la fille d'INCA est sur la trace de sa mère !!!!!! (trop chou également la vidéo où l'on voit le chat dans son cageot, un peu à l'étroit quand même)

      Répondre   Signaler


  • Image de profil