Ce futur chien d’assistance réconforte le personnel hospitalier qui mène le combat contre le coronavirus

Publié le 01/04/2020 à 12h59

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Emotion

Illustration : "Ce futur chien d’assistance réconforte le personnel hospitalier qui mène le combat contre le coronavirus"
© Susan Ryan

En première ligne face à la pandémie de Covid-19, le personnel soignant d’un hôpital du Colorado peut compter sur le soutien sans faille de Wynn, une chienne en plein apprentissage de son futur métier.

« Dès qu’elle enfile son harnais, elle se met en mode travail », raconte Susan Ryan à propos de Wynn, la chienne dont elle assure l’éducation et la socialisation. Son rôle est, en effet, de préparer cette femelle Labrador-Retriever âgée d’un an avant d’entamer son apprentissage pour devenir chienne d’assistance. C’est l’organisation Canine Companions for Independence qui la formera par la suite, comme le rapporte The Dodo.

Mais pour le moment, Wynn a une autre mission qui n’était pas vraiment au programme. Susan Ryan travaille comme urgentiste au Rose Medical Center, hôpital situé à Denver dans l’Etat du Colorado (Ouest des Etats-Unis). Depuis un certain temps, elle avait pris l’habitude d’y emmener la chienne pour qu’elle rencontre un maximum de monde.

Puis la pandémie de coronavirus est arrivée et la présence de Wynn à l’hôpital n’a jamais été aussi précieuse. Médecins et infirmières font face à un flux incessant de malades. Chaque jour leur apporte son lot de dur labeur et de tragédies. Durant leurs rares pauses, la chienne vient vers eux pour leur apporter du réconfort et les aider à garder le moral. Susan Ryan elle-même profite de son soutien lorsqu’elle est à bout de forces, comme le montre la photo ci-dessous.

Une chose est sûre, Wynn a toutes les qualités pour être une excellente chienne d’assistance. Elle le prouve tous les jours. Quand tout cela sera terminé et qu’elle aura effectué sa formation, elle fera le bonheur d’une personne à mobilité réduite et de sa famille.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !

Articles en relation