Blessé parce qu'il était errant, ce chien est devenu un véritable symbole en Grèce !

Publié le 12/12/2020 à 11h32

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Emotion

Illustration : "Blessé parce qu'il était errant, ce chien est devenu un véritable symbole en Grèce !" © Zoosos / Twitter

Violemment attaqué par un homme qui n’avait jamais caché son hostilité envers les chiens errants, Hector s’est remis de cette agression malgré son état critique lors de sa prise en charge. Il est devenu le symbole de la lutte contre la maltraitance animale en Grèce.

En octobre dernier, un chien errant avait été victime d’une terrible attaque au couteau de la part d’un quinquagénaire, en Grèce. L’individu, exerçant le métier d’enseignant, avait poignardé Hector pendant qu’un complice lui assénait des coups de barre de fer.

Nous relations cette agression dans notre article portant sur le durcissement des sanctions contre les auteurs d’actes de cruauté envers les animaux en Grèce.

Hector avait été touché au poumon. Admis en clinique vétérinaire, il avait dû être opéré en urgence. Son état était critique, mais les 4 vétérinaires qui avaient réalisé l’intervention s’étaient surpassés pour le sauver.

Son bourreau avait pris la fuite à l’arrivée de la police, tout comme son acolyte. Il a toutefois été identifié et arrêté à son domicile par la suite.

D’après ses voisins, il avait maintes fois exprimé son ressentiment à l’égard des chiens errants. Il avait même menacé plus d’une fois les habitants qui leur laissaient de la nourriture et de l’eau.

Pour sa part, Hector s’en est totalement remis et a même été adopté, rapporte Greek Reporter. Ce chien est aujourd’hui considéré comme une figure symbolique du combat contre la maltraitance animale dans le pays, dont les autorités sont désormais fermement décidées à mettre fin à ce fléau.

A lire aussi : L'incroyable mobilisation des internautes pour sauver le chien malade d'une adolescente de 13 ans

Le nouveau texte de loi contre les violences et mauvais traitements infligés aux animaux a été adopté par le Parlement grec le 5 novembre dernier. Il prévoit notamment une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 10 ans et une amende de plusieurs milliers d’euros.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

4 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 14/12/20

    Mille mercis d'avoir sauvé ce très beau chien et qu'il ait été adopté....Merci au gouvernement grec pour avoir adopté un texte permettant la condamnation des tortionnaires à des grosses peines (la France devrait suivre l'exemple de la Grèce)

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 08/02/21

    La France pourrait prendre exemple sur la Grèce en matière de défense des animaux.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 20/03/21

    Tout a fait d'accord avec les deux commentaires précédents ! Il faut arrêter avec les peines légères avec sursis. La France est en retard sur tout dans la protection animale. Bravo aux gouvernants grecs ! Enfin des lois reconnaissantes et respectueuses du monde animal !!!

     Répondre  Signaler


  • Jacqueline MAZZUCCHELLI a écrit : 26/03/21

    En espérant que la loi soit vraiment appliquée, parce qu'en France ...............

     Répondre  Signaler


Articles en relation