Avoir un chien permet de garder son système cardiovasculaire en bon état

Une étude datant de la fin 2017, effectuée en Suède pendant plus de 12 ans, a déterminé le fait que posséder un chien permettait de réduire les risques de décès par maladie cardiaque de 23%. D’un point de vue général, un chien permet de réduire l’anxiété, la tension artérielle et le rythme cardiaque.

Illustration : "Avoir un chien permet de garder son système cardiovasculaire en bon état"

Les études, toujours plus nombreuses, tendent à démontrer les bienfaits de posséder un chien comme animal de compagnie. Bien évidemment, un canidé est excellent pour votre santé mentale, morale, psychologique. Un chien est source de bonheur, surtout lorsque vous interagissez avec.

Une étude suédoise datant de 2017 montre surtout qu’un chien réduit considérablement le risque de développer des maladies cardiaques. C’est Dog Times qui s’en fait le relai. Les chercheurs de l'université d'Uppsala ont étudié pendant 12 ans la vie de plus de 3,4 millions de Suédois de 40 à 80 ans. À cela, ils ajoutaient différents facteurs comme le sexe, l’état matrimonial et les revenus financiers.

La découverte confirme toutes les tendances : posséder un chien réduit de 23% le risque de mourir d’une maladie cardiaque. Tove Fall, professeur associé au département des sciences médicales de l’université, et auteur de l’étude, en dit davantage :

« Nous savons que les propriétaires de chiens, en général, ont un niveau d'activité physique plus élevé, ce qui pourrait expliquer les résultats observés. D'autres explications incluent un bien-être accru et des contacts sociaux ou des effets du chien sur le microbiome bactérien chez le propriétaire. »

A lire aussi : Un garçon de 13 ans remporte un concours en inventant un jouet pour chiens les aidant à rester hydratés pendant qu'ils jouent

L’American Heart Association confirme

Une autre étude, datant de 2009, montrait que le simple fait d’interagir avec des chiens réduisait la tension artérielle, faisait chuter l’anxiété et la fréquence cardiaque. Le professeur Levine, de Baylor College of Medicine et membre de l'American Heart Association, confirme au New York Times ces interprétations : « Il existe des raisons psychologiques, sociologiques et physiologiques plausibles de penser que la possession d'un animal de compagnie pourrait en fait jouer un rôle causal dans la diminution du risque cardiovasculaire. »

Oui, posséder un chien est excellent pour votre santé. Surtout si vous pratiquez une activité physique régulière en sa compagnie. Par ailleurs, c’est aussi bon pour celle de votre compagnon…

1 commentaire