Après avoir subi une fausse couche, une femelle Dobermann devient la mère de substitution de chatons orphelins (vidéo)

Pour une chienne ayant fait une fausse couche et une portée de chatons ayant perdu leur maman, chacune est une bénédiction pour l’autre. La femelle Dobermann s’occupe des petits félins comme s’ils étaient les siens. Ces derniers la voient comment leur mère biologique, et bénéficient de son amour et de son attention.

Illustration : "Après avoir subi une fausse couche, une femelle Dobermann devient la mère de substitution de chatons orphelins (vidéo)"

Subramani, un fermier vivant à Gudiyatham dans l’Etat du Tamil Nadu (Sud de l’Inde), est le témoin privilégié d’une histoire des plus touchantes. Ses protagonistes sont sa chienne et ses chats qu’il élève dans sa ferme, comme le rapporte le Daily Mail.

L’homme raconte que la femelle Dobermann et sa chatte étaient tombées enceintes à peu près au même moment. Hélas, la première avait eu une fausse couche, alors que le félin avait perdu la vie peu après avoir mis bas. Privés de leur génitrice, les orphelins auraient été livrés à eux-mêmes et n’auraient sans doute pas survécu sans la chienne, qui était très affectée par l’épreuve qu’elle venait de vivre.

La chienne prend soin des chatons comme s’ils étaient ses petits

Toutefois, ces animaux sont tombés à point nommé les uns pour les autres. La Dobermann s’est instinctivement muée en mère de substitution pour les chatons. Elle s’est mise à les allaiter et en prendre soin, les toilettant et les réconfortant. Les petits félins ont comblé le vide laissé par ces chiots qu’elle attendait et qui n’étaient jamais arrivés.

Une vidéo (ci-dessous) montre la chienne s’occuper des chatons, qui ont grandi, et garder un œil bienveillant et protecteur sur eux pendant qu’ils s’amusent dans la ferme. Elle n’est jamais loin et court les rejoindre dès qu’elle sent qu’ils ont besoin d’elle.

A lire aussi : Abandonné sur un parking, un Beagle vit désormais sa meilleure vie au sein d'un foyer aimant

Subramani explique, par ailleurs, que la femelle Dobermann ne laisse personne s’approcher de ses protégés.

2 commentaires