Après avoir passé un an seul dans un sous-sol, ce chien découvre la vie de manière extrême

Publié le 15/06/2020 à 18h00

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Emotion

Jusqu’à son sauvetage, Penni n’avait connu que l’obscurité de la cave et les mauvais traitements infligés par ses anciens propriétaires. Traumatisée, la chienne a mis du temps pour refaire confiance aux humains, et son papa d’adoption n’a jamais baissé les bras.

La première partie de la vie de Penni n’était que souffrance et malheur. La pauvre chienne Pitbull avait vécu, jusqu’à l’âge d’un an et demi, au sous-sol d’une maison où logeaient des trafiquants de drogue, comme le rapporte The Dodo. Même après son sauvetage, les bénévoles s’attendaient à avoir toutes les peines du monde à la faire adopter, car elle était durement marquée par son calvaire.

Blaine DeLuca cherchait à adopter un chien depuis un bon moment. Quand il s’est rendu au refuge où vivait Penni et demandé à la rencontrer, le personnel l’a averti ; l’animal allait avoir besoin d’énormément de temps pour faire confiance à qui que ce soit. Tout la terrifiait : les gens, les objets… Les bénévoles ont présenté la chienne au jeune homme et, alors que tout le monde s’attendait à ce qu’elle prenne peur, elle s’est dirigée vers lui, l’a léché, puis s’est couchée devant lui en se roulant en boule. Il n’en fallait pas plus pour convaincre définitivement Blaine DeLuca d’officialiser son adoption.

A la maison, les liens ont effectivement mis longtemps à se mettre en place. Pendant 6 mois, Penni fuyait systématiquement le regard de son nouveau maître. Elle passait le plus clair de son temps assise dans son coin, tête basse.

Blaine DeLuca ne pouvait même pas la promener, car elle craignait encore l’extérieur. Dans le New Jersey où vivait le duo à l’époque, le climat hivernal n’était pas vraiment propice aux sorties sereines. C’est en 2015, lorsqu’ils ont déménagé à Las Vegas, que la donne a changé.

Dans le Nevada, la météo était complètement différente, bien plus clémente. De plus, l’homme et sa chienne n’évoluaient plus dans un environnement totalement urbain. Les sites naturels tout autour leur offraient de véritables moments d’évasion. Blaine DeLuca a commencé à l’emmener en randonnée.

Peu à peu, elle l’a également accompagné lorsqu’il s’adonnait à l’escalade. Penni prenait goût à ces activités parfois extrêmes. Elle a aussi eu l’occasion de rencontrer les nouveaux amis randonneurs de son papa, ce qui l’a considérablement aidée dans sa socialisation.

A lire aussi : Les riverains s'unissent et alertent les autorités pour sauver un chien qui vit attaché à un radiateur dans ses excréments !

Son attitude n’avait quasiment plus rien à avoir avec celle qu’elle affichait au moment de son sauvetage. Désormais, lorsque quelqu’un était à la porte, Penni ne partait plus se cacher dans la salle de bain ; elle allait l’accueillir en remuant la queue. Elle est devenue une chienne pleine de vie et confiante.

Blaine DeLuca lui consacre un compte Instagram où près de 46 mille abonnés suit ses aventures.

A propos de l'auteur :

0 partage

Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

Articles en relation