Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Affaire Pilarski : Pour l’avocat du maître d’équipage du Rallye de la Passion, les tests ADN ne prouveraient rien

Publié le 07/02/2020 à 14h34

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Faits Divers

L’avocat de Sébastien van den Berghe s’est exprimé au sujet de ce qu’il qualifie d’emballement médiatique autour de la mort d’Elika Pilarski. Pour lui, le procureur de la République doit y mettre fin. Il considère également que les tests ADN ne diront pas forcément qui sont le ou les chiens à l’origine du décès de la jeune femme.

Les résultats des tests ADN sont très attendus par tous ceux qui suivent l’affaire depuis ce drame du 16 novembre 2019. Effectués sur les chiens d’Elisa Pilarski et son compagnon Christophe Ellul, ainsi que sur les 62 chiens de chasse à courre du Rallye de la Passion, ils sont annoncés pour le courant de ce mois de février.

Pourtant, d’après Me Guillaume Demarcq, ils ne seraient pas forcément de nature à prouver qui sont le ou les auteurs des morsures ayant entraîné le décès de la jeune femme de 29 ans, survenu il y a 3 mois en forêt de Retz dans l’Aisne. Interrogé par France 3 Hauts-de-France, l’avocat de Sébastien van den Berghe, maître d’équipage de la société de chasse à courre axonaise, déplore que « tout le monde se focalise » sur ces tests, alors qu’il se dit « pas convaincu » que ces analyses « apporteront quoi que ce soit. »

Il s’explique : « Que l'on trouve l'ADN de Curtis sur elle, ça ne fait rien d'extraordinaire, c'est son chien. Que l'on trouve les ADN des chiens de chasse à courre, ça ne voudrait pas pour autant dire qu'ils sont à l'origine du décès. ». Il souligne ainsi la possibilité que l’ADN pourrait avoir été en contact avec le corps de la victime de différentes façons (reniflement, léchage…), et pas nécessairement à la suite d’une morsure.

Me Demarcq dénonce, par ailleurs, cet « emballement médiatique » qui entoure l’affaire, ainsi que le fait que « tout le monde parle d’un dossier qu’il ne connaît pas ». Il en appelle au procureur de la République, duquel il attend qu’il fasse « cesser la diffusion » des « informations inexactes [qui] sont colportées et commentées » à travers les médias et les réseaux sociaux. Il souhaite également que l’on respecte le secret de l’instruction et qu’on laisse « la justice travailler sereinement ».

A lire aussi : "Choisir son vétérinaire"

Elisa Pilarski / Facebook

A propos de l'auteur :

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

6 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 07/02/20

    je croyais qu'ils n'avaient pas rencontré la victime. Ils sont bien pressés de se dédouanés.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 08/02/20

    C'est curieux il me semble avoir lu que le "maître d'équipage" n'était pas sur place ce jour là car il était malade !

     Répondre  Signaler


  • Jacqueline MAZZUCCHELLI a écrit : 08/02/20

    De toute manière, on veut absolument nous faire croire que les chiens de chasse ne sont pour rien dans la mort de cette pauvre jeune femme : elle ne s'est quand même pas mordue toute seule !! Il ne faut pas oublier, non plus, que des chiens de chasse à courre sont affamés pendant deux à trois jours "pour mieux chasser" Quant à Curtis il faut le libérer et arrêter et essayer de lui mettre toute cette malheureuse histoire sur le dos.

     Répondre  Signaler


  • Chat49 a écrit : 08/02/20

    Comme d'habitude les chiens de chasse qui tuent et les chasseurs qui tirent sur touts 'qui bouge ne sont jamais fautif , pauvre CURTIS j'espère que ces messieurs vont te rendre la liberté très vite .

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 09/02/20

    et si c'était tout simplement son chien qui pour une raison ou une autre aurait commis cet acte personne ne sait pour l'instant le mieux c d'attendre mais c bien triste

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 10/02/20

    l'affaire traîne trop en longueur...................rendez CURTIS à son maître !!!! (il ne peut être responsable de la mort de sa maîtresse....du sang d'elle aurait êté retrouvé dans sa gueule).

     Répondre  Signaler


Articles en relation