10 000 chiens ! La demande de chercheurs pour réaliser la plus grande étude sur le vieillissement canin

Publié le 28/11/2019 à 11h12

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "10 000 chiens ! La demande de chercheurs pour réaliser la plus grande étude sur le vieillissement canin"

Des chercheurs américains s’apprêtent à effectuer la plus grande étude jamais faite sur le vieillissement canin et l’espérance de vie du chien. Pour cela, les propriétaires sont invités à inscrire leurs compagnons, sachant que 10 000 chiens sont nécessaires.

En étudiant le processus du vieillissement canin sur 10 000 chiens et sur 10 années, les auteurs du Dog Aging Project espèrent en avoir une meilleure compréhension afin de contribuer à l’amélioration de l’espérance de vie et de la qualité de vie du chien. Ils souhaitent également appliquer leurs découvertes à l’être humain.

L’équipe s’apprêtant à réaliser cette étude, la plus grande du genre, est composée de chercheurs issus de l’école de médecine de l’Université de Washington, ainsi que du collège de médecine vétérinaire et des sciences biomédicales de l’Université A&M du Texas. Des travaux qui seront financés par les Instituts américains de la santé.

Dans un communiqué adressé à CNN, elle déclare que « les chiens sont véritablement les meilleurs amis de la science. Même s’ils vieillissent plus vite que les humains, ils souffrent des mêmes maladies liées à l’âge, ont un riche patrimoine génétique et partagent notre environnement ». Elle dit également espérer que les informations recueillies les guident vers de « meilleurs prédiction, diagnostic, pronostic, traitement et prévention de la maladie. »

A lire aussi : Blessé dans un accident de voiture, un homme survit 40 heures seul, grâce à l'acte héroïque de son chien

Les propriétaires américains désireux de faire participer leurs chiens à cette étude sont invités à les inscrire sur le site web du projet. Tous sont acceptés, quels que soient l’Etat de provenance, l’âge, la taille et la race. Ceux souffrant de maladies chroniques sont également les bienvenus, les chercheurs souhaitant justement disposer de la plus large palette génétique possible et étudier l’influence de l’environnement sur l’état de santé de l’animal.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !

Articles en relation