Equiper son cheval pour le transport

Illustration : "Equiper son cheval pour le transport "

Vous devez transporter votre cheval ? Que le voyage soit court ou long, il est essentiel d’équiper correctement votre équidé pour lui éviter de se blesser et lui permettre de voyager dans les meilleures conditions possible. Quels sont les équipements indispensables à avoir pour protéger son cheval ? Woopets vous explique comment équiper votre cheval pour le transport.

Transport du cheval : pourquoi faut-il le protéger ?

Lorsque vous voyagez en tram ou en métro, vous cherchez constamment votre équilibre pour stabiliser votre position. Pour le cheval, c’est exactement la même chose.

Puisqu’il n’a pas de main pour se maintenir debout, il joue avec ses pieds pour garder son équilibre. Le problème ? Il risque de se blesser en se frottant contre les parois de son van. C’est la raison pour laquelle il est essentiel de protéger votre cheval si vous devez le transporter.

D’éventuelles blessures peuvent aussi être provoquées par la nervosité du cheval lors du voyage. En effet, de nombreux chevaux stressés et inquiets ont tendance à piétiner et à taper dans leur porte. C’est le cas de votre cheval ? Alors, il risque de se blesser au niveau de la couronne et des glomes.

5 équipements indispensables pour protéger son cheval lors du transport

Pour éviter à votre cheval de se blesser lors du transport, il est indispensable de bien l’équiper. Vous pouvez ainsi lui mettre un protège-queue, un protège-nuque, des protections de membres ou encore des cloches !

Le protège-nuque

Votre cheval est très grand ? Au contraire, bien qu’il ne soit pas immense, il a tendance à descendre précipitamment du van en levant la tête ? Equipez-le d’un protège-nuque ou d’une casquette pour lui éviter de se blesser.

Le protège-queue

Vous souhaitez transporter votre cheval pour l’emmener en concours ? Alors vous n’aurez pas d’autre choix que de l’équiper d’un protège-queue.

En effet, si votre cheval a l’habitude de se gratter la queue contre les parois de son box, il y a fort à parier qu’il le fera aussi sur les parois de votre van. Vous retrouverez alors votre équidé avec une queue ébouriffée à la place de la jolie tresse de queue que vous aviez réalisée la veille.

Pour protéger la queue de votre cheval, vous pouvez la bander en serrant correctement pour qu’elle ne tombe pas. Vous pouvez également investir dans un protège-queue en latex ou en néoprène qui sera plus facile à installer.

La protection des membres

Vous connaissez l’adage « pas de pied, pas de cheval » ? Elle est très vraie ! C’est la raison pour laquelle vous devez protéger les membres de votre cheval de tous risques de blessures.

Vous avez le choix entre deux types de protections :

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter
  • Les protections basses.
  • Les protections hautes.

Les protections basses consistent à équiper le cheval de bandes de repos et de flanelles en coton ou de guêtres de repos incluant un sous-bandage. Elles optimisent la récupération des membres du cheval après un effort (une compétition par exemple). Néanmoins, elles ne protègent pas la totalité des membres.

Les protections hautes offrent une protection optimale des membres du cheval puisqu’elles couvrent les genoux des antérieurs et les jarrets des postérieurs. Elles descendent également jusqu’à la couronne et protègent les glomes grâce à une coque intégrée sur le bas. L’autre avantage ? Elles sont faciles à installer puisqu’il suffit d’ajuster le scratch aux membres du cheval de sorte que la protection soit bien réglée et qu’elle ne flotte pas.

Le protège-jarret

Votre cheval a l’habitude de taper dans la porte de son van lors du transport ? Alors vous devez protéger ses jarrets et ses genoux pour éviter toute blessure. Le protège-jarret est complémentaire des protections basses des membres.

Le protège-glomes et les cloches

Si votre cheval n’est pas équipé de protections de transport hautes, vous pouvez lui mettre des protège-glomes ou des cloches. Coqués à l’arrière et rembourrés, les protège-glomes sont très efficaces et éviteront à votre cheval de déferrer pendant le transport.

Les précautions à prendre pour transporter son cheval en toute sécurité

Si vous devez transporter votre cheval sur un long trajet, équipez votre animal d’un licol matelassé ou d’un licol en mouton. Ce sera plus confortable pour lui.

Pour éviter tout accident, optez pour une longe avec un mousqueton de sécurité. Vous pouvez aussi installer une cordelette entre le licol de votre cheval et sa longe. De cette manière, c’est la cordelette qui cassera si votre cheval tire au renard.

A lire aussi : Transporter un cheval en avion

Le trajet peut être long pour votre cheval. Pour qu’il se passe au mieux, il faut qu’il ait du foin à disposition. Vous éviterez à votre cheval de se déshydrater et par la même occasion, vous lui permettrez de s’occuper. Pour ce faire, accrochez un filet à foin en hauteur de sorte à ce qu’il ne puisse pas se détacher. De même, faites des pauses toutes les 4 heures au minimum pour donner de l’eau à votre cheval.

Bon à savoir : Une fois arrivés à destination, faites marcher votre cheval pour éviter l’apparition de raideurs musculaires. Si votre cheval a beaucoup transpiré lors du transport, n’hésitez pas à lui donner des électrolytes pour l’aider à récupérer plus rapidement.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !