Une famille recueille une chatte errante, jusqu'au jour où sa puce électronique leur révèle la vérité

Florence pensait que la petite Naly appartenait à l'un de ses voisins, mais le jour où elle a décidé de faire scanner sa puce électronique, elle est tombée des nues. Cette chatte cachait en réalité un grand secret : elle avait parcouru plus de 300 kilomètres avant d'arriver chez sa bienfaitrice...

Illustration : "Une famille recueille une chatte errante, jusqu'au jour où sa puce électronique leur révèle la vérité"

Florence Lazare et Christophe Dugué ont fait la connaissance de Naly au mois de mars dernier. Ces habitants de Caligny, dans l’Orne (61), ont d’abord cru que cette chatte appartenait à des voisins, mais en ne voyant personne la réclamer, ils ont décidé de la garder.

Un mois et demi plus tard, Naly se retrouve impliquée dans une bagarre. Florence décide de l’emmener chez un vétérinaire de Condé-en-Normandie. Heureusement, aucune blessure n’est à signaler, mais la Calignienne souhaite vérifier la puce électronique de Naly, chose qu’elle n’avait pas faite jusqu’à présent.

La puce a parlé

À ce moment-là, la surprise fut immense. Effectivement, la chatte n’appartenait pas aux voisins de Florence : son propriétaire se nommait Christopher Madec, et il vivait à Lesneven, en Bretagne, soit à plus de 300 kilomètres de là.

Illustration de l'article : Une famille recueille une chatte errante, jusqu'au jour où sa puce électronique leur révèle la vérité

Christopher Madec

Contacté par la clinique, l’homme pense d’abord à une erreur. « Vu que c’est dans l’Orne, je trouvais cela vraiment improbable. J’avais abandonné les recherches depuis bien longtemps », confie-t-il à Actu. Christopher a fait la route jusqu’à Caligny le 19 avril dernier pour retrouver sa petite Naly.

Florence, elle, comprend que son véritable propriétaire souhaite la récupérer, bien qu’elle soit un peu « triste de la voir quitter la maison ».

Un nouveau départ

Christopher, soulagé d’avoir identifié Naly, se demande comment son animal a pu parcourir autant de kilomètres. « Aucune voiture n’a remarqué Naly lors de son départ. C’est un animal très sociable, donc c’est difficile de savoir ce qui s’est passé », s’est-il exprimé.

Illustration de l'article : Une famille recueille une chatte errante, jusqu'au jour où sa puce électronique leur révèle la vérité

Christopher Madec

A lire aussi : Une bénévole transforme un chat agressif en compagnon aimant grâce à patience et dévouement (vidéo)

Bien que de nombreuses questions restent en suspens, le Breton préfère profiter du moment présent. Il a ouvert les portes de sa nouvelle maison à la petite Naly, où elle côtoie 2 lapins. « Je suis un peu réticent pour l’instant à l’idée de la laisser sortir, il faut lui laisser le temps de s’habituer », a-t-il conclu.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil