Une chatte et son chaton se battent pour survivre après avoir erré dans les rues

Publié le 08/04/2021 à 17h10

Ecrit par Joséphine Voisart dans la catégorie Sauvetages

Illustration : "Une chatte et son chaton se battent pour survivre après avoir erré dans les rues" © Little Wanderers NYC

Un refuge à New York a découvert une famille de félins en très mauvaise santé. Leur vie ne tenant qu’à un fil, les bénévoles ont tout fait pour les sauver.

Lorsque les sauveteurs de Little Wanderers NYC sont intervenus, deux chatons n’avaient malheureusement pas survécu. Le troisième, extrêmement émacié et fragile, s’est évanoui lorsqu’il a été récupéré. La fratrie n’avait pas la nourriture appropriée pour subvenir à ses besoins. La femelle, atteinte d’une maigreur extrême, n’a pas pu produire assez de lait, relate Lovemeow.

Kenzo, le survivant, a été amené d’urgence chez le vétérinaire. Le petit chétif au manteau gris et blanc avait à peine assez d’énergie pour garder les yeux ouverts. Il s’est accroché de toutes ses forces à sa mère, mais aussi à la vie.

© Little Wanderers NYC / Instagram

La chatte et son chaton pourront un jour être adoptés

Couchettes confortables, couvertures chaudes, jouets divers, les deux félins ont été chouchoutés par le personnel du refuge qui les a accueillis à bras ouverts. Le duo a reçu tous les soins nécessaires à son épanouissement. Lexi, la chatte aux prunelles vertes, s’est rapidement rétablie. Quant à son poupon aux chaussettes blanches, il a réussi à gagner 19 grammes en une seule journée. Au fil des semaines, Kenzo s'aventure au sein de son nouvel environnement, sous l’œil vigilant de sa mère.

© Little Wanderers NYC / Instagram

A lire aussi : Brisé par la perte de son chat, un garçon ne peut retenir ses larmes lorsqu'il le retrouve (vidéo)

Le jeune guerrier est bien déterminé à explorer le monde et profiter de la vie. Même s’il a encore un long chemin à parcourir pour devenir grand et fort, les bénévoles savent qu’il pourra un jour être adopté avec sa maman, et recevoir tout l’amour qu’ils méritent après les dures épreuves qu’ils ont traversées ensemble.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Onalda, ma magnifique Bleu Russe, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chat. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chatte. " (Emma, 21 ans, Toulouse)

Si vous aimez votre chat, faites comme Emma, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !

Articles en relation