Un chaton à qui tout souriait voit sa vie menacée lorsqu'il contracte le typhus du chat (vidéo)

Le petit Owen n’a pas vraiment démarré la vie de la bonne patte : le chaton a contracté une grave maladie qui aurait pu l’écourter de manière brutale. Heureusement, une femme au grand cœur l’a aidé à se battre et lui a donné une chance de s’offrir un nouveau départ.

Illustration : "Un chaton à qui tout souriait voit sa vie menacée lorsqu'il contracte le typhus du chat (vidéo)"

Erin est à la tête de Wrenn Rescues, une association qui vient en aide aux chatons en détresse. La bonne samaritaine, originaire de Californie (États-Unis), a récemment entendu parler du petit Owen, et a tout de suite su qu’elle devait faire quelque chose pour lui.

Un matou irrésistible

« Lorsque nous avons vu son petit minois, nous n’avons pas su résister, a-t-elle confié à Love Meow. Nous avons donc fait en sorte qu’il quitte le refuge et qu’il arrive chez nous. »

Le matou n’a pas tardé à dévoiler sa personnalité : bavard et câlin, Owen s’est senti chez lui dès son arrivée chez Erin et s’est rapidement mis à jouer avec tout ce qui lui tombait sous la patte. Il adorait s’endormir sur les genoux de sa bienfaitrice.

Une inquiétude soudaine

Malheureusement, sa santé s’est brutalement dégradée. Un matin, Erin l’a retrouvé dans un état léthargique. Il n’avait plus d’appétit et ne voulait plus jouer avec elle. « Il voulait juste dormir », se souvient-elle.

Alarmée par la perte de poids du félin, sa mère d’accueil a décidé de l’emmener chez un vétérinaire. Elle y a appris qu’Owen était atteint du typhus du chat. « Bien qu'il ait été vacciné dans le refuge avant que nous ne le prenions, nous n'étions pas sûrs qu'il ne l'ait pas contracté ou qu'il n'y ait pas été exposé », précise Erin.

Owen était très petit pour son âge, mais il avait beaucoup de courage. En rentrant à la maison ce jour-là, sa bienfaitrice savait qu’elle ferait de son mieux pour aider le pauvre félin. Heureusement, après quelques jours de soins et d’alimentation à la seringue, Owen a commencé à reprendre des forces.

Un nouveau cap de franchi

Le matou a retrouvé l’appétit et sa grosse voix ! Il criait à l’heure des repas comme il le faisait auparavant et réussissait à faire sa toilette lui-même. Son pelage devenait plus sain et plus brillant. « Lorsqu’il a commencé à réclamer à manger, nous avons su qu’il avait franchi un cap », se réjouit Erin.

« Son poids augmentait enfin et ne diminuait plus, poursuit-elle. À son arrivée, il pesait 566 g puis a chuté radicalement à 485 g en l’espace d’une seule journée ! Il a repris du poil de la bête et pèse aujourd’hui 740 g. »

Plus fort que jamais, Owen a retrouvé toute son énergie et son côté joueur. Le matou bondit comme s’il avait des ressorts sous les pieds. Il adore ses congénères et ne demande qu’à jouer avec eux.

« On ne peut s'empêcher de tomber amoureux de lui »

Quand Owen est fatigué par toutes ses pitreries, il se blottit gentiment contre sa mère d’accueil et s'assoupit au son de ses ronronnements. Pour lui, il n'y a pas d'endroit plus confortable pour faire une sieste. « On ne peut s'empêcher de rire et de tomber complètement amoureux de lui », déclarait Erin à son sujet.

A lire aussi : L'émouvante vidéo suivant l'évolution en quelques jours de l'attitude d'une chatte à l'égard de la personne qui l'a recueillie

Lorsque le félin aura retrouvé toute sa santé, il sera présenté à d’autres chatons. Plus tard, il sera proposé à l’adoption. « Il rendra quelqu'un vraiment heureux et apportera beaucoup de joie à son futur foyer », a conclu Erin.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil