Un chat errant qui dormait sous des escaliers et ne faisait confiance à personne découvre la chaleur d'un foyer

Maigre et malade, un chat errant prenait systématiquement la fuite quand on essayait de lui venir en aide. Une situation qui avait duré de longues années, mais qui a pris fin grâce à la mobilisation de personnes au grand cœur et d’une association.

Illustration : "Un chat errant qui dormait sous des escaliers et ne faisait confiance à personne découvre la chaleur d'un foyer"

A Montréal, un chat errant menait une vie des plus rudes depuis des années, affrontant quotidiennement la faim, le froid, la peur et la maladie, raconte Love Meow. Un habitant s’en était rendu compte et avait essayé de l’aider, mais le félin était trop craintif pour le laisser approcher. L’homme avait alors pris l’habitude de lui laisser à manger, puis lui avait fabriqué un petit abri improvisé, installé sous un escalier.

Illustration de l'article : Un chat errant qui dormait sous des escaliers et ne faisait confiance à personne découvre la chaleur d'un foyer
Chatons Orphelins Montréal / Facebook

Une autre personne avait remarqué ce chat et décidé de venir à son secours en le voyant couché sur le sol, à côté de son abri. Karoline avait découvert sa cachette, qui était peuplée de mouches et dont émanait une très mauvaise odeur. L’animal devait à tout prix être soigné et arraché à cette souffrance.

Illustration de l'article : Un chat errant qui dormait sous des escaliers et ne faisait confiance à personne découvre la chaleur d'un foyer
Chatons Orphelins Montréal / Facebook

Karoline a appelé Nadia, bénévole pratiquant la méthode de « capture-stérilisation-retour », à l’aide. En arrivant sur les lieux, cette dernière a pu constater à quel point le félin était mal en point. Il présentait notamment des cicatrices aux oreilles consécutives à des gelures et avait la tête baissée quand il marchait.

Nadia a passé des heures à essayer de gagner sa confiance. L’aide de l’homme qui le nourrissait lui a été précieuse sur ce point. Le chat a enfin pu être pris en charge par l’association locale Chatons Orphelins Montréal.

Illustration de l'article : Un chat errant qui dormait sous des escaliers et ne faisait confiance à personne découvre la chaleur d'un foyer
Chatons Orphelins Montréal / Facebook

Emmené au refuge, le quadrupède, que les bénévoles de l’organisation ont appelé Ferdinand Bullion, a d’abord été vu par les vétérinaires. Son âge a été estimé à 8 ans. Il souffrait de maigreur, d’infections buccodentaires, de maladies de la thyroïde et gastriques, et était positif au FIV (« Sida du chat »).

Illustration de l'article : Un chat errant qui dormait sous des escaliers et ne faisait confiance à personne découvre la chaleur d'un foyer
Chatons Orphelins Montréal / Facebook

« Il a vécu le pire et mérite le meilleur »

Ferdinand Bullion a ensuite subi une opération pour le retrait de ses dents infectées, avant d’être tondu, car son poil était très sale et emmêlé. Enfin débarrassé de ces douleurs qui l’accablaient depuis si longtemps, il a commencé à se détendre. Il a aussi beaucoup dormi. Peu à peu, son état global s’améliorait, il regagnait du poids et son pelage repoussait grâce aux traitements.

Le chat a été confié à Alvin et Morgan, famille d’accueil bénévole pour Chatons Orphelins Montréal. Auprès du couple, Ferdinand Bullion a progressivement appris à faire confiance aux humains. Il a même pris l’habitude de réclamer des caresses et s’est lié d’amitié avec les autres chats de la maison.

Illustration de l'article : Un chat errant qui dormait sous des escaliers et ne faisait confiance à personne découvre la chaleur d'un foyer
Illustration de l'article : Un chat errant qui dormait sous des escaliers et ne faisait confiance à personne découvre la chaleur d'un foyer
Chatons Orphelins Montréal / Facebook

« Ferdinand Bullion a vécu le pire et mérite le meilleur à présent, indique Céline Crom, fondatrice de l’association. Il cherche une famille aimante avec un canapé confortable pour lui et le chérira pour toujours ».

A lire aussi : Découvrez l'histoire attendrissante de « Red », ce chaton Maine Coon avec un strabisme qui a conquis les coeurs

Illustration de l'article : Un chat errant qui dormait sous des escaliers et ne faisait confiance à personne découvre la chaleur d'un foyer
Chatons Orphelins Montréal / Facebook

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 23/03/22

    J'ai le même à la maison....un super doudou qui a vécu toute sa vie dehors... Son âge est estimé entre 5 et 10 ans....quand on a déménagé avec mon mari et mon fils, ce joli garçon nous a suivi car suite à une vilaine blessure nous l'avions amené chez la véto . Mis sous antibiotiques et anti inflammatoires une semaine avant le déménagement, il a atterri à la maison , pour être sûr qu'il soit au chaud, nourriture à volonté avec ses médicaments...depuis il vit avec nous.c'est un amour de bb..câlin, joueur, beau, drôle ...on est simplement ''amoureux '' de lui....alors je souhaite à cet autre garçon la même vie dans une gentille et aimante famille... Je le trouve adorable ce loulou

      Répondre   Signaler


  • Image de profil