Quand une campagne de stérilisation de chats permet des retrouvailles après 11 ans d'absence

La propriétaire d’une chatte appelée Swirl ne s’attendait sûrement pas à revoir cette dernière, disparue 11 années plus tôt. C’est pourtant ce qui s’est passé grâce à la puce de l’animal et à une bénévole.

Illustration : "Quand une campagne de stérilisation de chats permet des retrouvailles après 11 ans d'absence"

Pam Hope est bénévole à l’association PAWS du comté d’Anderson, en Caroline du Sud (Etats-Unis). Plusieurs fois par mois, elle prend part à des campagnes de stérilisation de chats errants. « Je le fais pour ma sœur, qui adore les chats et qui est venue à bout de son addiction à l’alcool, explique-t-elle à WYFF News 4. C'est important pour elle, alors je le fais pour la remercier d'avoir remis sa vie sur les bons rails. »

Récemment, elle était tombée sur une chatte qui l’avait frappée par sa beauté. Elle l’avait appelée Princess. La minette séniore lui avait donné du fil à retordre lors de sa capture. Dans sa cage, elle était « le chat le plus méchant que j’aie jamais piégé », raconte la bénévole.

Illustration de l'article : Quand une campagne de stérilisation de chats permet des retrouvailles après 11 ans d'absence
Photo d'illustration

Pam Hope a déposé Princess chez le vétérinaire, qui l’a rappelée peu après pour lui expliquer qu’elle était déjà stérilisée et même identifiée par puce électronique. Elle a tenté de joindre la propriétaire, puis lui a envoyé un message.

Un quart d’heure plus tard, c’est une Shari Diffenbach incrédule et « submergée par l’émotion » qui l’a appelée. La maîtresse de Princess la cherchait depuis 11 longues années !

Shari Diffenbach vit dans l’Etat voisin de la Géorgie. C’est sa sœur qui habite le comté d’Anderson. En 2012, elle avait demandé à cette dernière de garder la chatte, qui s’appelle en fait Swirl, pendant quelques mois. Pam Hope devait, en effet, se rendre dans le Tennessee pour suivre une formation dans le toilettage d’animaux de compagnie.

C’est à cette époque-là que Swirl s’était échappée, pour rester introuvable jusqu’à l’intervention de Pam Hope.

A lire aussi : Une chatte touchante offre son jouet le plus précieux au bébé de la famille (vidéo)

« Un rêve devenu réalité »

« Je suis tellement reconnaissante d'avoir retrouvé ma Swirl après 11 ans », a confié Shari Diffenbach, pour qui le retour de sa vieille amie à 4 pattes est « un rêve devenu réalité ». Elle a désormais son propre salon de toilettage qu’elle a d’ailleurs baptisé Swirl's Pet Grooming.

Pam Hope est tout aussi heureuse de ces retrouvailles et d’y avoir contribué. « Désormais, si je passe une mauvaise journée et que je me sens déprimée, je penserai à Princess - euh, Swirl, et je pleurerai », conclut la bénévole.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil