Pour la Saint-Valentin, un refuge propose un moyen original de se venger de son ex tout en faisant un geste contre la surpopulation féline

« La Saint-Valentin approche à grands pas. Tu as déjà castré ton ex ? ». Voilà comment débute le post d’un refuge pour animaux du New Jersey (États-Unis). Le but de cette provocation ? Favoriser une campagne de stérilisation des chats tout en offrant un moyen original de se venger d’un ex-amoureux.

Illustration : "Pour la Saint-Valentin, un refuge propose un moyen original de se venger de son ex tout en faisant un geste contre la surpopulation féline"

Tout a commencé par une publication sur les réseaux sociaux. Depuis, le centre animalier Homeward Bound à Blackwood (New Jersey, États-Unis) fait beaucoup parler de lui comme le refuge qui veut « stériliser votre ex » pour la Saint-Valentin.

Une initiative originale

L’idée est pour le moins insolite ! Eric Schwartz, un membre du centre d’adoption est revenu sur sa genèse : « Un groupe d’entre nous était en réunion et discutait de façons amusantes de collecter des fonds pendant la Saint-Valentin. […] Un membre du conseil d’administration a mentionné qu’une idée lui était venue […] au sujet de la stérilisation de son ex. »

C’est de cette manière qu’est née la nouvelle campagne de collecte de fonds qui donne une chance d’aider à contrôler la population d’animaux de compagnie tout en se vengeant gentiment de son ex.

Le principe est simple : pour 50 dollars, le refuge propose de donner le prénom (ou le surnom) de votre ex à un chat sauvage, puis de le stériliser.

Illustration de l'article : Pour la Saint-Valentin, un refuge propose un moyen original de se venger de son ex tout en faisant un geste contre la surpopulation féline

© Homeward Bound / Instagram

Les dons récoltés doivent servir à maintenir le programme de stérilisation et de remise en liberté du refuge, un programme qui permet aussi de retirer certains de ces chats errants de la rue. « De toute évidence, c’est un cycle qu’il faut briser ou du moins limiter. », a déclaré Eric Schwartz à propos du problème de surpopulation féline.

Un succès fulgurant et immédiat

Avec son slogan accrocheur (« Certaines choses ne devraient pas se reproduire »), cette campagne de promotion a rencontré un succès fulgurant et le refuge a été submergé par un soutien mondial.

Illustration de l'article : Pour la Saint-Valentin, un refuge propose un moyen original de se venger de son ex tout en faisant un geste contre la surpopulation féline

© Homeward Bound / Instagram

Plusieurs chats ont déjà été nommés d’après des ex plus ou moins chanceux. Le refuge a reçu plus de 250 noms différents jusqu’à présent et il a assuré qu'il faudrait certainement des mois pour tous les utiliser.

Les membres du refuge ont également tenu à remercier chaleureusement les médias comme CBS News ou CNN qui ont relayé la campagne et qui ont fait connaître la nécessité de stériliser les chats errants pour prévenir la surpopulation féline.

A lire aussi : Quand un chat s'exprimant à travers des boutons sonores veille à ce que sa maîtresse n'oublie pas ses tâches ménagères (vidéo)

Illustration de l'article : Pour la Saint-Valentin, un refuge propose un moyen original de se venger de son ex tout en faisant un geste contre la surpopulation féline

© Homeward Bound / Instagram

Se « venger » de manière amusante d’un ex tout en faisant une bonne action ? Il est à parier que le refuge Homeward Bound recevra encore des propositions de noms bien après la Saint-Valentin !

1 commentaire