Olive, chat mascotte de Bercy depuis 22 ans, est décédé. Bruno Le Maire lui rend hommage

Illustration : "Olive, chat mascotte de Bercy depuis 22 ans, est décédé. Bruno Le Maire lui rend hommage"

A Bercy, tout le monde connaissait Olive, à commencer par la quinzaine de ministres qui s’y sont succédés depuis qu’il a élu domicile au siège du ministère de l’Economie et des Finances. Le chat de gouttière n’est plus de ce monde. Bruno Le Maire lui a rendu hommage et annoncé son intention d’adopter un autre félin.

Olive, le chat mascotte du ministère de l’Economie et des Finances, est décédé. Il vivait depuis 22 ans au 139 rue de Bercy, dans le 12e arrondissement de Paris. Sa disparition a été annoncée sur Twitter par Benjamin Rosmini, conseiller ministériel, rapportait La Voix du Nord ce mercredi 2 juin.

Tous ceux qui sont passés par le siège du ministère ont connu et apprécié l’animal. Olive partageait le quotidien de Bruno Le Maire, de 14 de ses prédécesseurs et de l’ensemble des agents ayant travaillé à Bercy durant le « mandat » du chat de gouttière. Celui-ci avait commencé en 1999 avec le départ de Dominique Strauss-Kahn et l’arrivée de Christian Sautter.

L’actuel ministre a d’ailleurs salué sa mémoire sur son compte Instagram, le remerciant pour « avoir accompagné la vie du ministère de l’Économie et des Finances et de ses agents pendant 22 ans ». Un hommage accompagné d’une photo en noir et blanc du défunt félin.

« Il y aura un nouveau chat à Bercy »

Bruno Le Maire a également annoncé qu’il en adopterait un autre. Il ne sait pas encore lequel, « mais il y aura un nouveau chat à Bercy », assure-t-il.

Une longévité exceptionnelle, dépassant notamment celle du très célèbre Larry, fidèle au 10 Downing Street (résidence officielle du Premier ministre britannique) depuis une décennie.

A lire aussi : Un chaton affaibli, faisant la taille de la paume d'une main, se rétablit et devient ami avec un chat borgne

La Voix du Nord rappelle, par ailleurs, que d’autres ministères français font appel aux chats, entre autres pour garder les souris et les rats à distance. Le média cite ainsi Boris, adopté à la SPA de Tourcoing par Gérald Darmanin lorsqu’il était ministre de l'Action et des Comptes publics, sa congénère Duchesse qui réside au ministère des Outre-mer, ou encore le duo constitué de Nomi et Noé au Quai d’Orsay.

0 partage
"Après l'accident de mon petit Neko, mon jeune chat percuté par une voiture, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chat à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Roxane, Villejuif)

Si vous aimez votre chat, faites comme Roxane, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !

Articles en relation